Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Vatican : le poisson le vendredi, c’est fini

7tlzwhtggg_ditlsxb2ovbluzxpf0nec70qmn4uazet-3hbbh7nyhrvtofzzus-60gosqgv0fk-7jsr3rtxongvpvc8y.jpg

La rédaction d'Aleteia - publié le 01/04/14

Pour préserver la nature, le Pape demande aux catholiques de remplacer la consommation de poisson le vendredi par un jeûne complet.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

01/04/14

Selon une information dévoilée par l’APIC (Association des Pêcheurs Italiens Catholiques), le Saint-Siège s’apprêterait à abroger une très ancienne tradition chrétienne : la consommation de poisson le vendredi, en particulier durant le Carême.
Le Pape François, qui a montré dès le début de son Pontificat un grand souci écologique pour préserver la Création, s’est en effet ému du sort tragique des millions de créatures aquatiques qui sont sacrifiées chaque vendredi pour l’alimentation des fidèles.

Il préconise, en remplacement, aux catholiques du monde entier de s’abstenir ce jour-là de toute nourriture en effectuant un jeûne complet, ce qui permettra en outre de "préserver les ressources naturelles de la planète et de réduire la faim dans le monde".

Les habituelles dérogations en fonction de l’âge et de la santé des personnes seraient maintenues. Tout le détail de ces mesures sera décrit dans un document officiel à paraître ce mardi, le Motu Proprio Piscis Aprilis.

Si les amis des animaux se réjouissent déjà de cette décision importante, les réactions des professionnels de la pêche et de la corporation des poissonniers sont beaucoup plus hostiles : une délégation doit être reçue à ce sujet par le Cardinal Fisch, Préfet de la Congrégation pour la Protection de la Nature.

Tags:
ÉcologiePape Françoispoisson
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement