Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Niger : « Les chrétiens doivent mourir », affirment les disciples de Boko Haram

000_TS-PAR8076094 – NIGER-FRANCE-ATTACKS-CHARLIE-HEBDO-DEMO – fr

© BOUREIMA HAMA / AFP

TOPSHOTS-NIGER-FRANCE-ATTACKS-CHARLIE-HEBDO-DEMO TOPSHOTS People run past a police truck Aset on fire by protesters during a demonstration against French weekly Charlie Hebdo's publication of a cartoon of the Prophet Mohammed in front of the grand mosque in Niamey on January 17, 2015. At least two churches were torched in Niger's capital as protests raged on. Earlier, police fired tear gas to disperse some 1,000 youths in front of the city's grand mosque and AFP witnessed protesters in several parts of the city armed with iron bars and clubs. AFP PHOTO / BOUREIMA HAMA

AED - publié le 28/01/15

Les terroristes de la secte islamiste veulent massacrer tous les chrétiens du pays assure, dans un courrier poignant, une religieuse en fuite avec sa congrégation.

Le groupe islamique terroriste Boko Haram veut massacrer tous les chrétiens du Niger. C’est ce que nous écrit une missionnaire dans un courrier électronique très percutant. La religieuse a du fuir avec sa congrégation à Niamey, suite aux violentes attaques contre Charlie Hebdo qui ont eu lieu entre le 16 et 18 janvier, provoquant la mort de 10 personnes et la destruction de plus de 40 églises. Témoignage (pour des raisons de sécurité, nous gardons son nom anonyme).

Selon la religieuse, les protestations violentes « ont été planifiées », écrit-elle. « À Noël, Boko Haram voulait incendier toutes les églises du Niger et nous brûler vifs ! » Mais pour une raison inconnue, cela n’a pas eu lieu. Personne ne sait pourquoi. La coïncidence avec les dessins de Charlie Hebdo a mis le feu aux poudres. « Les chrétiens doivent mourir, ainsi, nous pourrons aller au ciel, expliquent les disciples de Boko Haram. Diabolique. Mais nous ne nous laissons pas diriger par la peur. L’amour est plus fort que la haine. » En plus des caricatures sur Mohammed, prophète de l’islam, la « crise sociale au Niger » est aussi l’une des raisons de ces cruelles manifestations, écrit-elle.

«  Ils n’ont plus rien, rien que leurs vies »

Dans son message électronique intitulé « Paix », la sœur relate ce qui s’est passé : « Cela a commencé à Zinder : 5 morts. Quatre dans l’église et le cinquième dans un bar. Le centre culturel français a été attaqué, complètement brûlé ainsi que la banque BRS. L’église où vivent les Pères blancs et les Sœurs de l’Assomption a également brûlé, ainsi que leur maison, leurs voitures et l’école : tout a été brûlé. Ils n’ont plus rien, rien que leurs vies, et c’est assez pour être satisfaits. Ils ont pu fuir à temps et se cacher dans un camp militaire. Ils ont tout perdu, mais ils sont vivants ». À Niamey, déclare la sœur, il y a eu des explosions de violence « à grande échelle ». Elle décrit comment un groupe d’hommes à moto a commis des vols dans « les églises, les unes après les autres », puis les a détruites et brûlées. « Ils ont emporté tout ce qu’ils pouvaient utiliser, puis ils ont mis le feu avec des bidons d’essence. » Lire la suite sur le site de l’AED.

Tags:
nigerTerrorisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement