Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le témoignage poignant de Roseline Hamel

Maëlys Létondot - publié le 25/07/17 - mis à jour le 12/05/22

Dans un entretien accordé à KTO, la sœur du père Hamel, Roseline, parle de son frère et de l'affection et des souvenirs qui la relient à lui.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Avec une sincérité naturelle et émouvante, la sœur du père Hamel évoque ses souvenirs d’enfance, ses ressentis lors de l’ordination de son frère, les différents moments forts de sa vie de prêtre, son attachement et sa fierté pour cet homme discret qui accomplissait son sacerdoce avec humilité et fidélité dans un entretien à KTO.

D’une voix tremblante et visiblement émue, elle narre l’événement douloureux du 26 juillet 2016, qui a bousculé du même coup la vie de son frère, la sienne, et celle de chacun de ses proches. Mais sans verser dans un pathos stérile, la sœur du défunt prêtre évoque l’ « après assassinat » du père, en insistant sur l’importance d’en tirer quelque chose de beau et de grand. Elle insiste sur le fait de ne pas s’arrêter de prier, et de chercher Dieu sans chercher à se venger mais dans une quête perpétuelle du bien et de la paix.
« Ma prière un an après, c’est que Jacques, là ou il est, là où Dieu notre Créateur de toute chose lui a ouvert ses portes, puisse intercéder auprès des gens que je côtoie et qui souffrent physiquement et moralement, tant et tant qu’ils en viennent à se demander si Dieu est près d’eux. De les réconforter, de leur redonner la foi, parce que cette foi est puissante et peut bousculer des montagnes. Et enfin (…) que cette ouverture entre chaque religion s’installe, qu’on s’écoute et qu’on se rencontre, et que les chose avancent. »

Tags:
Jacques Hamel
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale