Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 juillet |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Un jeune autiste rencontre la star dont le tube lui a appris à parler

Amy Lee

© Evanescence Italia | Facebook

Louis du Bosnet - publié le 16/11/17

Braylon Chambers, un jeune autiste américain, vient de réaliser un rêve qu’il pensait inaccessible : rencontrer Amy Lee, la chanteuse du célèbre groupe de rock « Evanescence » qui lui a permis d’apprendre à parler.

Diagnostiqué autiste depuis l’âge de 18 mois, Braylon exprimait d’importantes difficultés à se faire comprendre et peinait à soutenir une discussion. Jusqu’au jour où il a entendu le tube planétaire d’Evanescence, Bring me to Life, pour lequel le groupe a remporté en 2004, le Grammy Awards de la meilleure prestation hard rock.

Une chanson qui a changé sa vie

« Dès qu’il l’a écoutée, nous avons constaté une nette progression de ses capacités de langage. Au début, ce qui était amusant, c’est qu’il utilisait les paroles de la chanson pour s’exprimer dans la vie quotidienne. Cela donnait lieu à de drôles de discussions… », sourit Jinger Chambers, sa maman, dont le témoignage a été relayé par la chaîne américaine Wltx.

Pour célébrer les progrès de son bambin, sa mère l’a donc invité à un concert d’Evanescence en octobre dernier, à Charlotte. « Nous avions juste dans l’idée d’assister au show puis de rentrer à la maison», indique la mère de Braylon Chambers. C’était sans compter sur la générosité d’Amy Lee qui a pris sous son aile ce fan si particulier.

« Nous ne savions pas que l’on pourrait la rencontrer. Elle a fait preuve de beaucoup de simplicité et d’une grande bienveillance à l’égard de Braylon.», dit-elle. Visite des coulisses de la salle, selfies avec la chanteuse… à n’en pas douter, Braylon Chambers se souviendra longtemps de cette belle rencontre.

Tags:
autisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement