Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Retraite mondiale des prêtres à Ars : un temps de ressourcement nécessaire

web-priests-communion-national_eucharistic_congress-argentina-tucuman-dsc_8953-marko_vombergar_-_aleteia-org-1.jpg

Marko Vombergar

Domitille Farret d'Astiès - publié le 23/09/18

Le sanctuaire d'Ars accueillera la retraite mondiale des prêtres du 24 au 29 septembre prochains. Elle s'adresse aux pasteurs du monde entier.

Du 24 au 29 septembre prochains, 250 prêtres se retrouveront à Ars pour la retraite mondiale des prêtres. La dernière édition a eu lieu voici huit ans. Pour Yves Pourchoux, membre de l’équipe d’organisation de l’événement, l’objectif est que les pasteurs puissent recevoir des outils pour « assurer et assumer leur ministère dans une période troublée pour l’Église ». En effet, explique-t-il, « les prêtres sont ébranlés en ce moment. Ce temps doit leur permettre de se ressourcer et de reprendre confiance en eux ».




Lire aussi :
Des centaines de prêtres du monde entier attendus en septembre à Ars

34 pays représentés

Les pasteurs sont envoyés par leurs diocèses. 34 pays seront représentés, essentiellement la France, les Philippines, mais aussi les États-Unis et l’Amérique du Sud. L’intervenant, Enzo Bianchi, est le fondateur de la communauté monastique de Bose et un proche du pape François.

Chaque jour auront lieu plusieurs prédications. Des temps festifs seront proposés, dont une représentation de la parabole du fils prodigue par des jeunes du Cenacolo. La session se terminera par des visites de lieux saints dans les environs, de Paray-le-Monial à Cluny en passant par Taizé, Fourvière ou Dardilly. Un signe fort en ces temps troublés.


Curé d'Ars

Lire aussi :
Le curé d’Ars : le prêtre le plus célèbre de France

Tags:
Curé d'ArsPrêtreretraite
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement