Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’info qui réjouit : le succès des voitures propres en France

Gabriel Privat - publié le 05/01/19 - mis à jour le 10/05/22

Des médias, sous couvert de ré-information, sont devenus champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, rapporter une bonne nouvelle permet de méditer non pas seulement sur la France qui tombe, mais aussi sur la France qui tient, qui œuvre et qui monte. Aujourd’hui, parlons du succès des voitures propres en France.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Les chiffres de l’année 2018 sont tombés, les groupes automobiles français, dont les voitures sont produites en France, ont gagné des parts de marché en France, par rapport à leurs concurrents étrangers, passant ainsi de 54% à 57% des parts de marché françaises.


CAR DRIVING

Lire aussi :
Comment placer sa voiture (et ses passagers) sous la protection de Dieu

Si Dacia, filiale de Renault, originaire de Roumanie, est passée devant l’allemand Volkswagen, on retiendra surtout la nette croissance de PSA qui, il y a quelques années, faisait figure de maillon faible de l’industrie automobile française, avec des fermetures de sites et des suppressions d’emplois. Le groupe a renoué avec une nette croissance.

Et comment le constructeur y est parvenu ? Grâce à des modèles compétitifs et qui ont su anticiper l’application des nouvelles normes écologiques. Et le saviez-vous ? Les dix modèles de voiture les plus vendus en France l’an dernier sont tous français. Cette réalité nous éloigne des spectres anciens du déclin de Renault et de Citroën, ou de la fragilisation de Peugeot.

Découvrez la magnifique collection de voitures des papes :

Tags:
économieSociétévoiture
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale