Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 décembre |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Un pèlerinage pour les tout-petits défunts

Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

© Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Mathilde de Robien - publié le 26/04/19

En ce dimanche de la Miséricorde, le sanctuaire de Montligeon, dans l'Orne, propose une journée de prière dédiée aux enfants n’ayant jamais vu le jour.

Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon (Orne) est le centre mondial de prière pour les défunts. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent y chercher réconfort et espérance et confier leurs défunts à Notre-Dame Libératrice. Représentée à l’intérieur de la basilique par une immense statue, haute de plus de trois mètres et œuvre du sculpteur italien Giulio Tadolini, Notre-Dame Libératrice accueille les pèlerins, se rend attentive aux épreuves qu’ils traversent et se fait médiatrice auprès du Seigneur pour la libération des âmes du purgatoire.




Lire aussi :
Les chapelles de consolation, ces lieux dédiés aux enfants qui n’ont pas vu le jour

Depuis 2017, le sanctuaire porte tout particulièrement dans ses prières les enfants qui n’ont pas vu le jour, suite à des fausses-couches, des interruptions médicales de grossesse ou des avortements. Un Chemin de Consolation a été conçu pour aider les pères et les mères ayant perdu un enfant, à mettre des mots sur leur souffrance, à reconnaître leur deuil, à prier.

Ce dimanche 28 avril, un pèlerinage pour ces tout petits défunts y est organisé pour la troisième année consécutive. La journée débutera à 10 heures par une préparation spirituelle. La messe dominicale sera suivie d’un déjeuner, puis, en début d’après-midi, du chapelet de la Miséricorde et du Chemin de Consolation.


COUPLE

Lire aussi :
Huit façons d’aider des parents après une fausse couche

Tags:
décèsDimanchefausse couchenaissancePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement