Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Qui se cache derrière le compte Twitter en latin du pape François ?

capture-de28099c3a9cran-2019-05-21-c3a0-10.33.35.png

Compte Twitter @pontifex_ln

Paul de Dinechin - publié le 21/05/19

Le latin, une langue morte ? Pas encore, à en croire le très actif compte Twitter du pape François. Depuis sa création en novembre 2012, ce compte en latin ne semble pas désemplir de followers : près d’un million de personnes sont abonnées à @pontifex_ln et peuvent à ce titre lire chaque jour un "gazouillis" en latin.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le latin est la langue idéale pour Twitter et sa limite de 240 caractères par de nombreux aspects. En effet, avec son système de déclinaisons, le latin se prête tout-à-fait au jeu du message en peu de lettres et permet d’économiser les pronoms, les articles et les prépositions. Avec cette langue, on a la promesse d’avoir des messages denses, compacts et ciblés.

Mais qui se cache derrière le compte Twitter en latin du pape François ? C’est une section bien particulière de la Secrétairerie d’État du Saint-Siège qui remplit cette mission. Chargé – comme son nom l’indique – du secrétariat du souverain pontife, ce dicastère s’appuie sur différentes sections linguistiques.


PONTIFEX

Lire aussi :
Les 10 mots les plus utilisés par le Pape sur Twitter

Chaque jour, une armée de collaborateurs – essentiellement des prêtres et de religieux – s’attèle ainsi à la rédaction ou à la traduction de documents officiels dans les principales langues : encyclique, exhortation apostolique, motu proprio, lettre de créance, etc.

Si le pape argentin parle espagnol, si la langue de l’État de la Cité du Vatican est l’italien et si la langue diplomatique du Saint-Siège est le français, le latin n’en demeure pas moins la langue officielle de l’Église catholique. Ainsi, la Secrétairerie d’État compte des latinistes regroupés au sein du bien-nommé Bureau des lettres latines, appelé plus sobrement « la section latine ».

C’est donc cette petite équipe de sept personnes qui traduit notamment tous les tweets du pape en latin. Leur ambition, explique le responsable de ce bureau, Mgr Waldemar Turek, au portail Vatican News, est d’abord de donner l’occasion à tous ceux qui s’intéressent au latin, et notamment les jeunes, de s’instruire. Mais cela sert aussi aux personnes plus âgées qui se familiarisent progressivement aux médias sociaux, assure le philologue polonais.

Comment dit-on « téléphone portable » ou « pop-corn » en latin ?

La tâche n’est pas aussi aisée qu’on pourrait le croire. Comment par exemple traduire les nouveaux termes que le Pape utilise dans ses tweets ? La section tient ainsi sur internet une liste de 15.000 mots modernes traduits dans la langue de Cicéron. Ainsi ordinateur se traduit par instrumentum computatorium, discothèque par taberna discothecaria, et pop-corn par maizae grana tosta. En revanche, GPS n’a par exemple pas encore trouvé de traduction.


ROSARY

Lire aussi :
Elle récite le chapelet en direct tous les matins sur Instagram

Cette obligation de créer des nouveaux termes montre cependant que le latin n’est pas une langue aussi morte qu’on pourrait le croire. D’autant plus que cette langue avait été choisie par un certain pape Benoît XVI pour annoncer sa démission en 2013. Mieux valait avoir alors quelques notions latines pour comprendre l’enjeu d’un tel discours…

Christus vivit : les meilleures punchlines du Pape François :

Tags:
Pape FrançoisTwitterVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement