Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Marier techs et bien commun, le défi lancé aux jeunes par le pape François

TECHNOLOGIE, WIARA

Shutterstock

I.Media - publié le 09/12/19 - mis à jour le 07/04/22

Le 9 décembre, devant les membres de l'association A chance for life, reçus en audience au Palais apostolique du Vatican, le pape François a appelé les jeunes générations à mettre les nouvelles technologies au service du bien commun.

Selon le souverain pontife, parce qu’elles ont grandi avec les nouvelles technologies, les jeunes générations se doivent d’utiliser celles-ci dans l’optique d’une « citoyenneté active et participative ».

L’évêque de Rome s’est réjoui de l’existence de cette association éducative née en Italie, œuvrant désormais également en Colombie, au Pérou ou encore au Guatemala. Celle-ci permet à des enfants et des adolescents en « situation de vulnérabilité » de surmonter leurs difficultés et de réaliser pleinement le projet que Dieu a pour eux, a-t-il expliqué.


CARLO ACUTIS

Lire aussi :
Carlo Acutis, le geek qui risque d’influencer (en bien) les ados

Il demeure essentiel d’éduquer les jeunes générations à une citoyenneté « active et participative », plaçant la personne et le soin de la maison commune au centre, a poursuivi le pontife romain. De même, les nouvelles technologies peuvent servir cet objectif. Parce qu’ils sont nés et ont grandi dans cet environnement, les jeunes peuvent tout particulièrement s’en emparer pour les mettre au service du bien commun, a soutenu le pontife argentin.

Le chef de l’Église catholique a encore a souligné le bien-fondé de la structure Opera nazionale per le città dei ragazzi (Œuvre nationale pour les villes des jeunes) appartenant à cette association fondée par feu Mgr John Patrick Carroll-Abbing. Situé dans les environs de Rome, ce centre est dédié à la formation intégrale des mineurs. Vouée à se renouveler dans le secteur éducatif, cette institution doit également intégrer en son sein les nouveaux défis d’écologie intégrale contenus dans l’encyclique Laudato Si’ (2015), a encore souhaité le successeur de Pierre.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
jeunesPape Françoistechnologie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale