Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

L’entreprenariat féminin… version monastique

abbaye de boulaur ferme

abbaye de Boulaur

Bérengère Dommaigné - publié le 15/01/20

Les sœurs cisterciennes de l'abbaye de Boulaur, dans le Gers, lancent un projet d’agrandissement de leur ferme et elles ont tout compris aux codes actuels pour le faire savoir ! Une jolie vidéo mise en ligne la semaine dernière pour présenter leur projet suscite un bel engouement et de nombreux messages d’encouragements pour ces sœurs, visiblement aussi à l’aise aux champs qu’avec les écrans.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« L’abbaye de Boulaur lance une start-up du XIIe siècle façon XXIe siècle ! » Elles ont le sens de la formule les sœurs cisterciennes de Boulaur, près de Gimont, dans le Gers. Les 27 religieuses vivent dans cette abbaye classée monument historique, où elles mènent une vie de prière et de travail sur 45 hectares. Visites guidées, hôtellerie mais aussi exploitation bio, les sœurs, qui prient sept fois par jour, envisagent de s’agrandir et de construire notamment une nouvelle étable avec 30 vaches et douze cochons.

Pour lancer ce projet, elles ont donc réalisé une vidéo où s’enchaînent les belles images pour présenter leur vie, leur travail et leur ambition à venir. « Le genre de projet un peu fou du type entreprenariat féminin version monastique comme du temps où les Abbesse montaient à cheval pour aller visiter leurs fondations ». Pas de chevaux dans la vidéo mais des sœurs sur des tracteurs et déjà un grand succès sur YouTube où leur film a été visionné plus de 5.000 fois en moins d’une semaine, sans compter les nombreux messages et partages sur les réseaux sociaux.

En plus d’une vie de prières, la communauté des sœurs cisterciennes de Boulaur produit et vend des produits monastiques (fromages, pâtés, confitures et farines). L’objectif de leur agrandissement est de multiplier par quatre leur production avec une nouvelle étable, une nouvelle fromagerie et un espace de vente. Les sœurs font un appel au financement participatif pour ce chantier qui doit démarrer en avril 2020 et durer cinq ans.

soeur de Boulaur
abbaye de boulaur

Tags:
agricultureBoulaurmonastere
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale