Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Recettes de Pâques : les biscuits de la joie à réaliser en famille

RECETTE BISCUITS DE LA JOIE

@Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 10/04/20 - mis à jour le 13/04/22

Les fêtes de Pâques riment bien souvent avec confiseries et pâtisseries… Aleteia vous propose cette recette incontournable des biscuits de la joie d'Hildegarde de Bingen. Faciles à faire et délicieux, ils réjouiront les petits comme les grands !

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Préparer des petits gâteaux, mélanger la pâte, pétrir, dorer … Cuisiner en famille est un temps privilégié, en particulier en préparant la fête de Pâques. Voilà ce qui peut apporter aux enfants comme aux parents la joie de faire ensemble une chose qui a un sens profond. Car cuisiner pour l’autre, c’est le nourrir, prendre soin de lui, montrer qu’il compte pour nous. Un acte d’amour qui enrichit un lien dans une relation. D’autant plus que certains aliments sont une vraie source de joie. C’est ce qu’affirme sainte Hildegarde de Bingen, une abbesse allemande du XIIe siècle, auteur d’ouvrages directement inspirés par ses visions à propos des plantes médicinales et de la nature. Selon elle, le corps, l’esprit, l’âme et l’environnement représentent les quatre piliers de la santé, tous intimement liés les uns aux autres.


Recettes sucrées pour Pâques

Lire aussi :
Recettes de Pâques : six desserts gourmands

Rien d’étonnant que les biscuits de la joie « adoucissent l’amertume qui est dans ton cœur, ils apaisent et l’ouvrent », nous assurent la mystique. Il suffit juste de « prendre une noix de muscade, un poids égal de cannelle, et un peu de giroflier. Réduire en poudre et, avec cette poudre, de la fleur de farine et un peu d’eau, faire des petites galettes et en manger souvent ! » préconise dans ses écrits sainte Hildegarde.

Alors voici sa célèbre recette « qui rend l’âme joyeuse » expliquée de façon très simple aux enfants :

Les ingrédients pour préparer 35 biscuits :

500 g de farine de petit épeautre (si vous n’en avez pas, à remplacer par une autre farine blanche)

4 jaunes d’œufs

150 g de sucre de canne

180 g de beurre demi-sel

70 g de miel liquide

20 g de mélange « quatre épices »

10 g de cannelle

1 pincée de sel

Le temps de préparation : 25 minutes

Le temps au four : 10 minutes

Les étapes  à suivre :

(les pictogrammes vous indiqueront comment réaliser chaque étape :

(e) : l’étape peut être réalisée par les enfants

[a] : l’étape est à réaliser par les parents

[e+a] : l’étape est à réaliser en famille ! )

  1. [a] Demander à un adulte de faire fondre le beurre dans une casserole, et de verser le beurre fondu dans un grand saladier.
  2. (e) Ajouter dans le saladier, en mélangeant à chaque fois, le sucre, le miel, les jaunes d’œufs et les épices.
  3. [e + a] Incorporer lentement la farine et mélanger : d’abord à la cuillère en bois ou au fouet manuel puis, lorsque la pâte devient épaisse, à la main. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène, qui colle peu aux mains.
  4. [a] Préchauffer le four à 180 °C et recouvrir deux plaques de papier sulfurisé.
  5. [e + a] Poser la pâte en boule sur un plan de travail fariné. L’aplatir au rouleau à pâtisserie pour lui donner une épaisseur d’environ 1,5 cm (des biscuits trop fins durciraient à la cuisson).
  6. (e) À l’emporte-pièce, découper les biscuits puis les poser sur les plaques.
  7. [a] Enfourner et laisser cuire 10 minutes. Les biscuits doivent être restés un peu mous. L’extérieur va durcir à l’air ambiant tandis que le centre restera bien moelleux.

La recette est extraite du livre « Recettes pour cuisiner en famille ». Éditions Mame

Tags:
cuisineEnfantsPâques
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale