Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En Australie, les OPM s’activent pour maintenir la solidarité avec les pays pauvres

catholic-mission-australia-2.jpg

Catholic Mission Australia

Parmi les objectifs, assurer l'éducation des enfants.

Camille Dalmas - Oeuvres Pontificales Missionnaires - publié le 26/04/20

Si de nombreuses missions dans les pays du tiers-monde sont aujourd'hui en suspens en raison de l'épidémie de covid-19, les Œuvres pontificales missionnaires d'Australie invitent à continuer à soutenir ceux qui sont dans le besoin.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Malgré la crise sanitaire beaucoup de prêtres, religieuses et travailleurs missionnaires « font tout leur possible pour assurer le meilleur soutien pastoral aux personnes dans le besoin », a déclaré à l’agence Fides la direction australienne des Œuvres pontificales missionnaires (OPM). Cependant, de nombreuses activités dépendant des missions sont aujourd’hui suspendues à cause du coronavirus. Les missionnaires doivent souvent « réduire leur champ d’action ». Dans ce contexte chacun doit continuer à soutenir « ceux qui sont dans le besoin », insiste Catholic Mission Australia, l’OPM d’Australie. Car de nombreuses missions dépendent cruellement de cette aide.

catholic-mission-australia-1.jpg
Catholic Mission Australia
Les Œuvres pontificales missionnaires d'Australie soutiennent des initiatives dans 160 pays différents.

C’est le cas par exemple d’Eden Gardens, une maison se trouvant à Khuzuma, dans le Nagaland en Inde, qui accueille 250 enfants issus de milieux défavorisés. Ordinairement, ces derniers reçoivent l’hospitalité, une éducation et un accompagnement spirituel. Mais les enfants ont dû être renvoyés chez eux, car le centre a été fermé par les autorités qui ont imposé un confinement de la population indienne. Beaucoup n’ont « pas de famille à retrouver », déplore l’OPM australienne, et des dons sont aujourd’hui nécessaires pour leur venir en aide. Un exemple parmi tant d’autres, mais qui montre bien le désarroi concret que vivent actuellement certaines missions.

Malgré le confinement, garder un esprit missionnaire

L’Australie est comme tous les pays du monde confrontée au coronavirus et à ses effets paralysant toute la société. Sa population est notamment confinée. Cependant, Catholic Mission Australia insiste sur le fait qu’il ne faut pas « oublier que les conditions des communautés déjà vulnérables » dans le reste du monde « vont encore empirer ». Face à cet ennemi commun, il faut donc se « sentir près à répondre à l’appel de l’amour pour Dieu et pour le prochain ».

catholic-mission-australia-3.jpg
Catholic Mission Australia
Les Œuvres pontificales missionnaires d'Australie interviennent notamment avec l’aide des populations catholiques locales.

La mission australienne soutient de très nombreuses initiatives dans 160 pays différents dont l’Inde, le Sri Lanka, le Myanmar et le Ghana. Elle intervient notamment avec l’aide des populations catholiques locales qui viennent identifier les besoins fondamentaux des populations. Dès lors, les actions caritatives menées sont offertes à tous ceux qui en ont besoin, quels que soient leur sexe, culture, religion, appartenance ethnique ou sociale. Alors que l’esprit missionnaire de chacun est souvent « confiné », venir en aide aux missions aujourd’hui semble être la meilleure façon de maintenir cet esprit évangélique et solidaire dans nos vies.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Logo OPM
OPM

WEB2-FATHER Henryk Sawarski-AED

Lire aussi :
À Madagascar, ce missionnaire porte le Christ derrière les barreaux

Tags:
australieL'Esprit missionnaireOPM
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement