Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Un million de chapelets, le défi lancé par les Petites Sœurs des Pauvres

LITTLE SISTERS OF THE POOR

MARK WILSON | GETTY IMAGES NORTH AMERICA | AFP

Jeffrey Bruno - publié le 27/04/20

Les Petites Sœurs des Pauvres, qui sont au service plus de 13.000 personnes âgées pauvres dans une trentaine de pays, ont lancé une initiative de prière visant face à la pandémie de covid-19. Inspirées par le message reçu par Sœur Lucie de Fatima lors de la Révolution des Œillets de 1974, les Petites Sœurs ont lancé la campagne "Un million de familles, un million de chapelets".  

“Un million de familles, un million de chapelets” pour affronter la pandémie de covid-19, c’est la campagne de prière mondiale que viennent de lancer les Petites Sœurs des Pauvres. Cela va être “une véritable opération coup de poing du ciel”, assure mère María del Monte Auxiliadora, la Supérieure Générale de la Congrégation des Petites Sœurs des Pauvres, dans une lettre adressée aux sœurs du monde entier.

Les Petites Sœurs des Pauvres, au service de plus de 13.000 personnes âgées pauvres dans 32 pays, ont lancé cette initiative de prière en s’inspirant du message reçu par sœur Lucia, une des voyantes de Fatima, lors de la révolution des œillets de 1974. “Pendant la révolution portugaise de 1974-1975, sœur Lucie, une des voyantes de Fatima, a demandé à Notre-Dame de mettre fin à la violence. Elle a répondu : “La révolution s’arrêtera quand un million de familles prieront le chapelet”.

“Essayons cela de manière très humble et laissons le reste entre les mains de notre Mère Immaculée.”

Il n’en fallait pas plus pour la Supérieure de la congrégation religieuse qui a demandé aux sœurs de prendre contact avec le plus grand nombre de personnes afin de créer une chaîne de chapelets familiaux. “La pandémie de covid-19 est une “situation de guerre” qui ne peut être gagnée par les seuls moyens humains, mais aussi par la prière”, assure-t-elle.

“Parviendrons-nous à impliquer un million de familles ?”, se demandent les sœurs. “Dieu seul le sait, mais si nous y mettons tout notre cœur, la Vierge verra notre bonne volonté et sera touchée… Essayons cela de manière très humble et laissons le reste entre les mains de notre Mère Immaculée”.


Prière du chapelet

Lire aussi :
Vous voulez aider les soignants et les malades ? Priez le “chapelet de l’Espérance” !

En France, les Petites Sœurs des Pauvres s’occupent de 37 maisons de retraite, dans toute la France, toutes appelées “Ma Maison”, où elles accueillent chacune une soixantaine de personnes – prioritairement celles à faibles ressources – et bénéficient de la messe quotidienne. Avec cette campagne de prière mondiale, les Sœurs portent la bataille à un niveau supérieur en implorant la Sainte Mère pour son intercession aimante. En France, 1.963 familles se sont déjà inscrites. Prêts à rejoindre le mouvement ?

chapelet mondial petites soeurs des pauvres
Petites Sœurs des Pauvres

COVID

Lire aussi :
En Italie, des sœurs bénédictines se mettent à fabriquer des masques à la chaîne

Tags:
Chapeletpetites soeurs des pauvresPrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement