Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 07 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’Ordre du Saint-Sépulcre au chevet des familles victimes du Covid-19

Chevaliers de l'Ordre du Saint Sépulcre.

Philippe Lissac / GODONG

Chevaliers de l'Ordre du Saint-Sépulcre.

Quitterie Jozeau - Oeuvres Pontificales Missionnaires - publié le 01/06/20

Alors qu’un premier fonds d’urgence avait été lancé en janvier 2020 pour la Palestine et la Jordanie, le Patriarcat latin, en collaboration avec l’Ordre du Saint-Sépulcre, a décidé d’activer un nouveau fonds "de soutien humanitaire Covid-19". L’objectif est de porter secours aux habitants palestiniens et jordaniens qui subissent cette nouvelle crise de plein fouet.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

L’urgence est aux 12.456 familles des écoles du Patriarcat latin en Palestine et en Jordanie, du diocèse de Jérusalem. Ces établissements, fermés depuis le début du mois de mars en raison de la pandémie de Covid-19, accueillent des enfants dont les parents ont de petits emplois. En raison de la suspension du tourisme, tous les travailleurs journaliers ayant inscrit leurs enfants dans les écoles de l’Église catholique de Terre sainte peinent à rembourser les frais de scolarité, en ces temps difficiles. 

Un revenu supplémentaire pour les familles dans le besoin

C’est pourquoi l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre est plus que jamais mobilisé sur le terrain, afin d’apporter l’aide nécessaire aux familles, concernant leurs besoins élémentaires et leurs créances envers l’école. L’objectif : porter secours à « ceux qui ont perdu leur emploi et qui n’ont pas d’autres moyens de subsistance », a expliqué le cardinal Fernando Filoni, Grand Maître de l’Ordre, en présentant à Rome le nouveau fonds d’urgence débloqué pour la Terre sainte, le 14 mai dernier.


JERUSALEM

Lire aussi :
À Jérusalem, une prière interreligieuse inédite face au covid-19

Les familles aux emplois journaliers victimes de l’arrêt total du tourisme et des pèlerinages dans les régions de Terre sainte pourront accéder à un revenu supplémentaire. En particulier ceux de la région de Bethléem, « la plus touchée en raison de sa dépendance au tourisme », affirme Sami El-Yousef, directeur administratif du Patriarcat latin de Jérusalem. Ces familles ne bénéficient en effet d’aucune protection gouvernementale.

Se mettre au service des autres, tel le Christ

Le nouveau fonds d’urgence vise également à payer les 1.300 employés des 38 écoles du Patriarcat latin, qui ont poursuivi leurs enseignements par Internet. Il vise enfin à distribuer de la nourriture et des médicaments afin de satisfaire les besoins sanitaires, de puériculture, d’hygiène ou encore alimentaires. 

Les paroisses locales participent à la donation de ces nécessités, en collaboration avec le Patriarcat latin. Dans les écoles, les directeurs, travailleurs sociaux et membres administratifs travaillent main dans la main avec le curé de la paroisse sur place, pour soutenir ces écoles appartenant à l’Église catholique de Terre Sainte. 

Un soutien financier mais aussi spirituel

« Vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie » (Actes des Apôtres 1,8), telle est la maxime des chevaliers et dames de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre. Leur mission ? « Soutenir activement la Terre sainte par des projets concrets et des soutiens financiers directs ». Un appui également spirituel qui aide les membres de l’Ordre à se soutenir les uns les autres dans leurs actions quotidiennes. Les chevaliers et dames n’oublient pas de se rendre fréquemment en Terre sainte, afin d’apporter une chaleur humaine aux familles de la région et de montrer un visage sur leurs donateurs. 


WEB2-SYRIA-CONFINEMENT-CORONAVIRUS-AFP-000_1qx0e9.jpg

Lire aussi :
Les pays du Proche et Moyen-Orient, bombes à retardement de la pandémie ?

Ce nouveau fonds, né de la profonde détresse rencontrée chez les populations palestiniennes et jordaniennes, peut apporter beaucoup à ceux qui sont aujourd’hui en grande difficulté. L’Ordre tente dès lors de se vouer corps et âme aux familles délaissées du diocèse de Jérusalem, qui ont plus que jamais besoin d’aide. 

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Logo OPM

Tags:
ConfinementCovidjerusalemOPMsaint sepulcre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale