Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le parc du Marquenterre, un hommage à la Création

Paysage Marquenterre

Archives familiales

Marthe Taillée - publié le 22/10/20

Au bord de la Baie de Somme sur le littoral picard, le parc du Marquenterre constitue une réserve ornithologique exceptionnelle. Cinquante ans avant l’encyclique du pape François "Laudato Si'", le fondateur du site, Michel Jeanson, en a fait un espace naturel remarquable et un exemple pour aujourd’hui.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Pour rejoindre le parc du Marquenterre au bord de la Baie de Somme, il faut emprunter un chemin qui serpente entre les résineux. Laisser derrière soi le hameau du Bout-des-Crocs (qui signifie le bout des dunes), l’agitation, le monde. Se fondre, le temps d’une visite, dans le silence des pins, le murmure de la brise et le roulis lointain de la mer. La promenade dure deux heures, le long d’un sentier jalonné de petites cabanes en bois : des « postes d’observation » aux ouvertures juste assez grandes pour y glisser jumelles et appareils photo. À portée d’objectif : le spectacle de la vie sauvage en liberté. Entre les herbes hautes et les marais s’égayent courlis, tadornes, aigrettes et cormorans.

Le regard d’un homme de foi sur la création

Observer la nature, la comprendre et en prendre soin : une passion pour l’homme de foi qu’est Michel Jeanson, le fondateur du site. Il y a cinquante ans déjà, cet amoureux des grands espaces qui se disait tout à la fois « chasseur et écolo, pur et inspiré » avait pressenti bien avant l’heure la nécessité pour ses contemporains, de retrouver la magnificence de la création dans son état originel.


GESTO COMUN

Lire aussi :
Laudato si’, une Pentecôte pour notre temps

Au début pourtant, il lui fallut apprivoiser les lieux. Un matin de 1944, ce fils d’industriel parisien quitte la capitale avec son épouse Claude et leurs premiers enfants, pour reprendre le domaine hérité de son père, une petite exploitation agricole et mille hectares de dunes côtières. En arrivant sur le littoral sauvage et venté, l’ingénieur agronome intuitif et doté d’un fort tempérament, est loin d’imaginer l’envergure et la justesse prophétique que prendra l’aménagement du domaine. Car les valises à peine posées, il y a tout à faire. À chaque tempête, le sable s’amoncelle et envahit le village. L’urgence est de fixer la dune. À la fin des années 1950, Michel Jeanson y plante un million de pins Laricio pour y remédier.

◊
Archives familiales
Michel et Claude Jeanson.

En 1968, une réserve de chasse est créée en partie nord de la Baie de Somme, le long des dunes. Encore une fois, Michel Jeanson va saisir une formidable opportunité : la forestation des collines sableuses se prête maintenant à l’accueil du public. C’est un paradis pour les oiseaux. Situé entre l’Afrique et l’Europe du Nord, l’estuaire de la Somme offre une précieuse étape pour les migrateurs.

Le parc ornithologique : une vocation pédagogique

C’est finalement en 1973 que Michel Jeanson ouvre le parc ornithologique du Marquenterre. Depuis les « postes d’observation », chacun est invité à contempler en silence les échassiers et les canards en liberté. Le succès est immédiat.

Parc ornithologique du Marquenterre.
Archives familiales
Parc ornithologique du Marquenterre.

Réponse à une quête d’absolu ? Aujourd’hui, le parc accueille groupes et familles et affiche clairement une vocation pédagogique en faveur de la préservation de la nature. Situé à deux heures de Paris, le site est devenu célèbre. « La sauvegarde des écosystèmes suppose un regard qui aille au-delà de l’immédiat », écrit le pape François dans son encyclique Laudato Si’ (n°36). Une vision de l’écologie que Michel Jeanson, décédé en 2013, a su transmettre.

Son épouse Claude, décédée en 2020, a écrit à l’intention de ses nombreux petits-enfants, un opuscule de mémoire. Il se termine par cette action de grâce : « Que la gloire du Seigneur dure éternellement ! Que le Seigneur se réjouisse de ses œuvres ! » (Ps. 104).




Lire aussi :
On a décrypté pour vous l’encyclique « Laudato si' » du pape François

Informations pratiques :

Parc du Marquenterre
25 bis chemin des Garennes
80120 Saint-Quentin-en-Tourmont
Tél : 03 22 25 68 99

Ouvert tous les jours de 10h à 18h

Tags:
FamillePicardiesorties
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale