Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Comme Elisabeth Harmon, ces saints jouaient aux échecs. C’était pour la gloire de Dieu

WEB2-THE-QUEENS-GAMBIT-IMDB.jpg

IMDB

Anya Taylor-Joy dans "The Queen's Gambit" (Le jeu de la dame), une série Netflix sortie fin 2020.

Cerith Gardiner - Rachel Molinatti - publié le 16/01/21

À la mode grâce au succès fulgurant de la série Netflix "The Queen's Gambit", le jeu d'échecs a également passionné les saints. La preuve avec cinq grandes figures de l'Église.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le succès de la série américaine The Queen’s Gambit, mise en ligne en octobre 2020 sur Netflix, a déclenché un regain d’intérêt pour le jeu d’échecs dans le monde entier. La mini-série en sept épisodes met en scène les aventures de Elisabeth Harmon, joueuse d’échecs prodigieuse en quête de gloire. Ce jeu, arrivé aux alentours du Xe siècle en Europe, exige à la fois de la patience, de la concentration, un esprit logique et des qualités d’analyse.

Plusieurs saints sont connus pour avoir été des joueurs passionnés. Saint Charles Borromée disait jouer « pour la gloire de Dieu » tandis que François de Sales louait sa capacité à servir « l’habileté et industrie de l’esprit ». Donné en exemple spirituel par sainte Thérèse d’Avila, le jeu d’échecs est pour elle une métaphore ludique du jeu de l’âme. Découvrez ces saints qui aimaient jouer aux échecs.

En images : cinq saints qui aimaient les échecs

Tags:
jeuSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement