Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Entrez dans le « Notre Père » comme dans une cathédrale

CATHEDRAL Saint-Louis.

Fred de Noyelle / Godong

La rédaction d'Aleteia - publié le 21/01/21

Commune à tous les chrétiens, la prière du "Notre-Père" est un chemin qui mène directement au cœur de Dieu. Parce qu'il peut être difficile à arpenter pour certains, le dominicain Alain Quilici a écrit une touchante méditation où il compare le "Notre Père" à la visite d'une cathédrale.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le Notre Père est l’unique prière que Jésus ait enseigné lui-même à ses disciples (Mt 6, 9-13; Lc 11, 2-4). « Brève mais audacieuse » selon le pape François, elle tient une place toute particulière dans le cœur des chrétiens. Afin d’aider ceux qui le désirent à en (re)découvrir le sens frère Alain Quilici, dominicain, auteur de Le ciel est tout proche 15 clés pour comprendre l’Apocalypse a écrit un magnifique texte sur la prière du Notre Père qu’il compare à la visite d’une cathédrale. À méditer sans modération !

Je suis entré dans le « Notre Père » comme on entre dans une cathédrale. Depuis la porte d’entrée, je vois au bout de la nef, les trois absides. Au centre le Père, à sa droite le Fils, à sa gauche l’Esprit-Saint. Le Notre Père commence par une confession trinitaire. Tout chrétien prie le Père, par l’intercession du Fils, dans la lumière de l’Esprit. Au centre, le Père  :  Notre Père qui es aux cieux. A sa droite, le Fils :  que ton Nom soit sanctifié ! A sa gauche l’Esprit : que ton règne (ou Esprit) vienne ! J’avance dans la Nef. Sur ma gauche, le mur septentrional.  Sur ma droite le mur méridional. Sur ma gauche, j’invoque tous ceux qui font la volonté de Dieu  : Que ta volonté soir faire sur la terre (les hommes) comme au ciel (les anges). Sur ma droite, j’invoque tous ceux qui font barrage au Tentateur (les moines, les moniales, les croyants) : Ne nous laisse pas entrer en tentation. Au centre de la nef  : * Une table, pour le pain quotidien. * Une cuve baptismale, pour le pardon du péché. Donne-nous aujourd’hui le pain quotidien. Pardonne, comme je pardonne. Derrière moi, la porte qui ouvre sur l’Ouest, sur le soleil couchant, sur le monde, sur la nuit, sur le Mal. Délivre-nous du Mal. J’ai vu devant moi au bout de la nef, Dieu le Père. Derrière-moi, je devine la porte, le Mal. En livrant le Notre Père, pesant chaque mot, Jésus nous conduit vers le Père et tourne le dos au Mal qui menace. Il nous fait avancer entre deux grands murs, bien solides : faite sa volonté, lutter contre le Tentateur. Il nous nous nourrit. Il nous réconcilie. Il nous sauve. A lui soit l’honneur et la gloire.



Lire aussi :
La prière du Notre Père comme vous ne l’avez jamais entendue

Découvrez aussi les 7 choses à faire pour réussir sa prière :

Tags:
CathédraleNotre PèrePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement