Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Fausse couche : la prière d’une maman pour trouver la consolation

chaussons.jpg

@Karen Roach - Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 21/02/21

"Pour consoler une âme qui souffre, dites-lui tout le bien qu'elle peut faire" disait Padre Pio. Cette prière écrite par une maman qui a perdu son bébé à naître peut aider à guérir et trouver la vraie consolation.

Si devant le douloureux mystère d’une fausse couche, une femme se sent complètement désemparée et seule, la prière peut guérir petit à petit son âme. Découvrez cette prière de Myriam Fourchaud, une mère qui a perdu son enfant après une fausse couche.

Le nom que je choisis pour mon bébé est : [nommer son enfant]
Père, je Te bénis pour le don de la vie.
Je sais que cet enfant a été créé par Ton Amour pour une vie entière d’Amour.
Aujourd’hui, je viens Te présenter : [nommer son enfant], dont la vie s’est arrêtée de façon prématurée.
Je sais que Tu es le Dieu de la Vie et que tous Tes projets ne sont que des projets de Vie.
C’est pourquoi, Père, je Te prie en ce jour d’accueillir mon enfant auprès de Ton Fils Jésus-Christ qui a triomphé de la mort.
[Nommer son enfant], je sais qu’aujourd’hui tu es dans la Lumière et dans la Paix.
Au soir de la vie, je te verrai, je t’embrasserai.
Pour l’heure, c’est le temps pour moi de continuer ma route accompagnée de l’Amour de mon Père.
Amen.


WOMAN LAYING DOWN

Lire aussi :
Comment surmonter la peur de faire à nouveau une fausse couche ?




Lire aussi :
Fausse couche : une épreuve aussi pour la fratrie




Lire aussi :
Deuil périnatal : les paroles lumineuses d’une « mam’ange »




Lire aussi :
Les chapelles de consolation, ces lieux dédiés aux enfants qui n’ont pas vu le jour

Tags:
fausse couchePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement