Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur

TIBO-INSHAPE-BOULAUR.jpg

Capture d'écran YouTube

Bérengère Dommaigné - publié le 05/03/21

Le youtuber aux 8 millions d’abonnés, Tibo InShape, fait découvrir différents métiers. Dans sa dernière vidéo, il va "chez les bonnes sœurs", à l’abbaye de Boulaur. Une belle occasion de faire découvrir à un large public le message lumineux des religieuses. Car c’est bien de muscler son corps, mais c’est encore mieux de muscler son âme !

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Après le succès de sa vidéo du 22 décembre dernier intitulée « JE DEVIENS PRÊTRE !! (pendant 24h) », le célèbre youtubeur Tibo InShape, qui diffuse chaque semaine une vidéo sportive, amusante ou décalée, s’est cette fois intéressé à la vie monastique avec une nouvelle vidéo « JE VAIS CHEZ LES BONNES SŒURS ! » qu’il vient de publier sur YouTube ce vendredi 5 mars. Résultat une belle plongée de 25 minutes au cœur de la vie monastique. Et si le Youtuber garde son style punchy et sympathique, les « bonnes sœurs » ne sont pas en reste ! 

On peut ainsi suivre plusieurs d’entre elles, à l’étable, à la fromagerie, à la cuisine mais aussi à l’office. Chacune témoigne avec joie de sa vocation à Tibo qui semble bien s’adapter à la vie moniale, notamment quand il étend le linge ! Si les sœurs semblent définitivement à l’aise avec Internet et les réseaux sociaux, elles n’en oublient pas leur vocation missionnaire. Car toutes donnent un très beau témoignage sincère et lumineux, de leur choix de vie tournée vers le Christ. 


soeurs de boulaur

Lire aussi :
L’incroyable multiplication des sœurs de Boulaur

Comment Tibo, le youtuber bodybuildé est arrivé jusqu’à Boulaur ? Tout simplement grâce au jeune père Aymar qu’il avait suivi en décembre dernier, et qui lui a donné l’adresse des sœurs. « Nous n’avons pas répondu tout de suite à la demande de Tibo, d’abord parce que nous ne le connaissions pas et ensuite car nous voulions prendre le temps d’y réfléchir et de pas trop s’exposer », raconte à Aleteia sœur Anne. « Mais nous avons réalisé qu’il touchait un public qui ne nous connaissait pas, et que nous allions ainsi pouvoir parler de Jésus dans un élan missionnaire ». Visiblement habitué à travailler vite et bien, Tibo n’est resté que quatre heures à l’abbaye et n’a pas modifié le quotidien des sœurs. « Il nous a suivi et nous n’avons manqué aucun office du fait de sa présence ! Il s’est adapté et a été discret et respectueux », confie-t-elle encore. 

Au vu du nombre d’abonnés du célèbre Tibo, il y a fort à parier que la vidéo rencontre un vif succès, les sœurs y sont-elles habituées ? « Non seulement nous ne souhaitons pas la médiatisation à tout prix, mais nous sommes très vigilantes car nous voulons vivre notre vocation avant tout ». D’ailleurs les sœurs l’avouent, elles sont déjà débordées de demandes à l’hôtellerie. « Dites bien à tous ceux qui souhaitent faire une retraite qu’il existe de nombreuses et belles abbayes en France ! » Qui sait, après le succès des vidéos de Tibo, un nouveau succès à venir pour les abbayes et les vocations ?

Tags:
BoulaurReligieusesYouTube
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale