Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Mon coach de carême : pratiquer l’oraison avec Jean de la Croix (4/5)

ST JOHN OF THE CROSS

Public domain

Marzena Devoud - publié le 14/03/21

Comment trouver le sens du carême à travers le jeûne, la charité, l’oraison, la pénitence et la réconciliation, les cinq expressions de la véritable conversion ? Quatrième élément : l'oraison à pratiquer avec saint Jean de la Croix, le meilleur coach en la matière.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« On n’entre dans la vérité que par la charité », avait annoncé saint Augustin. Saint Jean de la Croix l’a entendu. Abandonné pendant six mois, à peine nourri, flagellé tous les jours par ses propres frères carmes qui refusaient la réforme drastique que Thérèse d’Avila, son amie, l’avait chargé de mettre en œuvre… il ne cessait de répéter que l’amour est la valeur par dessus toutes les autres : « Où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour et vous obtiendrez de l’amour. »

Dans ses magnifiques œuvres consacrées à la vie spirituelle, le mystique espagnol souligne une chose essentielle : tant que nos désirs sont dominés par l’envie de posséder, ils agissent comme des flèches tirées vers ce que nous convoitons. Pourtant, on ne peut pas désirer Dieu ainsi. Nos flèches doivent se transformer en mains vides tendues vers Lui. Au lieu de dire à Dieu : « Tu es à moi », il faudrait Lui dire « Je suis à Toi ». Et alors le cœur-à-Cœur avec Dieu invisible devient possible.

Entrer dans le cœur-à-Cœur avec Dieu

Pratiquer l’oraison comme saint Jean de la Croix, c’est entrer dans ce cœur-à-Cœur avec Dieu. C’est s’ouvrir humblement à l’action mystérieuse de Dieu qui agit dans le cœur de l’homme. L’oraison peut s’accompagner de paix et de joie, mais elle est souvent ressentie comme une expérience spirituelle un peu austère. Prier une heure chez soi sans rien faire d’autre que contempler le Dieu invisible qui demeure au fond de son âme, ce n’est pas du tout évident, surtout dans une pratique recommandée au quotidien. Mais comme le conseille saint Jean de la Croix, il est essentiel de s’y accrocher et de continuer à se décentrer de soi-même pour se centrer sur la présence du Christ en soi.


MAN,PRAYING

Lire aussi :
Comment pratiquer l’oraison quotidiennement ?

Car en pratiquant l’oraison, on se tourne vers Dieu au cœur de notre être. C’est comme le disait l’amie spirituelle de Jean de la Croix, Thérèse d’Avila : dans l’oraison « il ne s’agit pas de beaucoup penser, mais de beaucoup aimer ». Il s’agit d’une prière silencieuse où on se laisse aimer. Ce n’est ni une réflexion, ni une lecture, ni une récitation. C’est un cœur-à-Cœur avec Dieu invisible. Une rencontre personnelle avec Lui.


VINCENT DE PAUL

Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer la charité avec Vincent de Paul (1/5)




Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer le jeûne avec Antoine le Grand (2/5)




Lire aussi :
Mon coach de carême : pratiquer la pénitence avec Jérôme de Stridon (3/5)

Prier pour trouver la lumière : conseils de saint Jean de la Croix

Tags:
CarêmeoraisonPrièreSaintsaint jean de la croix
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement