Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

À Saint-Nicolas-en-prison, on loue la Vierge Marie

WEB2-AMSNC20MAR21-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_8813.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

Marinella Bandini - publié le 19/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique Saint-Nicolas en prison.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

La basilique de Saint-Nicolas en prison est située dans le quartier de l’ancien Foro Olitorio, ou marché aux herbes, et intègre dans sa structure trois anciens temples païens : le temple de l’Espoir, le temple de Janus et le temple de Junon.

La basilique actuelle a été construite en 1128 et est dédiée à saint Nicolas, évêque de Myre, car une communauté grecque florissante, qui lui était dévouée, vivait dans la région. Le nom « en prison » a pour origine la présence de pièces que l’on imaginait être des cellules. En réalité, des fouilles approfondies ont révélé qu’il s’agissait de boutiques de changeurs de monnaie.

La basilique est connue pour ses dévotions à la Vierge, notamment pour Notre Dame de Pompéi et Notre Dame de Guadalupe dont une reproduction de la peinture de la Vierge miraculeuse a été envoyée par la basilique mexicaine en 1773.

Seigneur mon Dieu, tu es mon refuge ! On me poursuit : sauve-moi, délivre-moi ! (Ps 7)

Pour découvrir l’intérieur de la basilique, cliquez sur le diaporama :

Tags:
ArtsBasiliqueCarêmePatrimoineRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale