Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Saint-Chrysogone, l’église des Corses

WEB2-AMBSC22MAR21-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_9120.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

La chiesa appartiene al Patrimonio del Fondo Edifici di Culto - Ministero dell'Interno.

Marinella Bandini - publié le 21/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique Saint-Chrysogone.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Construite au IVe siècle, la basilique actuelle de Saint-Chrysogone a été entièrement reconstruite au XVIIe siècle. Elle est dédiée, comme son nom l’indique, à l’évêque martyr d’Aquilée mort décapité sous le règne de Dioclétien en raison de sa foi.

En 1847, le pape Pie IX confie la basilique à l’Ordre des Trinitaires qui continue de l’entretenir aujourd’hui. Fondé au XIIe siècle, cet Ordre avait pour but de libérer les chrétiens captifs des Maures. On estime qu’ils ont libéré environ 900.000 esclaves au cours de l’histoire. Cet édifice fut pendant longtemps l’église nationale des Corses à Rome. Ils étaient nombreux à vivre dans le quartier romain du Trastevere.

La bienheureuse Anna Maria Taïgi (1769-1837), une tertiaire trinitaire, repose dans la basilique. Mère de sept enfants et épouse exemplaire, elle est connue pour avoir reçu des grâces mystiques : extases, visions… On venait de loin la consulter et elle devint, au fil du temps, une véritable conseillère des grands de ce monde en raison de ses stupéfiantes prédictions sur la marche du monde et la fin des temps.

Pour découvrir l’intérieur de la basilique, cliquez sur le diaporama :

Tags:
ArtsBasiliqueCarêmePatrimoineRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale