Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

À Saint-Apollinaire, la belle histoire de la Madone retrouvée

20070605_25.jpg

© Ufficio Comunicazione Pontificia Università della Santa Croce

Marinella Bandini - publié le 24/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique Saint-Apollinaire.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

La station de carême nous emmène, aujourd’hui, près de la Piazza Navona, dans la basilique dédiée à saint Apollinaire, premier évêque de Ravenne. Selon la tradition, il était disciple de saint Pierre qui l’avait, lui-même, consacré évêque.

L’église se dresse sur les anciens thermes de Néron et a été totalement reconstruite par Benoît XIV puis consacrée en 1748. Depuis 1990, la basilique est la chapelle de l’Université pontificale de la Sainte-Croix.

Dans l’atrium — transformé en chapelle — se trouve « l’effigie sacrée » de la Vierge, également connue sous le nom de Madonna dell’Apollinare. En décembre 1494, l’image a été recouverte d’une couche de plâtre pour la protéger des soldats de Charles VIII. Elle a ensuite été oubliée et retrouvée parfaitement intact en 1647 lorsque le plâtre s’est détaché. L’événement, considéré comme miraculeux, fait depuis l’objet d’une grande dévotion populaire. Juste au-dessous, les Romains ont inscrit une prière pour obtenir son aide lors de l’épidémie de peste de 1657 :

« Sainte Marie, réparatrice de l’harmonie entre les fidèles chrétiens, intercède pour nous auprès de Dieu afin que nous puissions être libérés de l’épidémie et des maux présents et futurs »

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. (Lc 1, 38)

Pour découvrir les richesses de la basilique, cliquez sur le diaporama :

Tags:
ArtsBasiliqueCarêmePatrimoineRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale