Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Suspension du couvre-feu pour la Semaine sainte : le Conseil d’État dit non

FRANCE, COUNCIL, BUILDING

Shutterstock Editorial

Agnès Pinard Legry - publié le 30/03/21 - mis à jour le 02/05/22

Le Conseil d’État a rejeté ce lundi 29 mars le recours déposé par deux associations catholiques demandant des dérogations au couvre-feu pour permettre aux fidèles de se rendre dans un lieu de culte après 19h pendant la Semaine sainte.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Pas d’exception au couvre-feu pour la Semaine sainte. Le Conseil d’État a rejeté lundi 29 mars le recours déposé par deux associations catholiques, Civitas et VIA la voix du peuple afin de demander une dérogation au couvre-feu fixé à 19h pour permettre aux catholiques de se rendre à l’église après 19h pour la Semaine sainte.

Reconnaissant que « la liberté du culte est une liberté fondamentale qui inclut notamment le droit de participer collectivement à une cérémonie », le Conseil d’État a néanmoins estimé dans son ordonnance que « dans le contexte sanitaire actuel, cette liberté doit cependant être conciliée avec l’enjeu de protection de la santé de la population ». Le juge des référés a conclu qu’au regard de l’évolution de l’épidémie et la dégradation actuelle de la situation, « le maintien d’une mesure d’interdiction des déplacements entre 19h et 6h du matin, est justifié ».

Mgr Xavier Malle, évêque de Gap et Embrun, avait déposé un recours lors du dernier confinement. Il ne l’a pas fait cette fois-ci au regard du pic épidémique et alors que le culte public est autorisé. « Il ne m’a pas semblé juste faire un recours. Nous adaptons nos horaires. Je me rejouis de fêter la Résurrection à 6:30 à la cathédrale », a-t-il réagi sur Twitter.

Tags:
Confinementconseil d'étatSemaine sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale