Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 juillet |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale

Adalbert d'Esztergom

Ivan Vasylyev - shutterstock

La cathédrale Saint-Adalbert d'Esztergom (Hongrie).

Caroline Becker - publié le 19/04/21

Un petit cylindre métallique, caché à l'intérieur de la croix sommitale de la cathédrale Saint-Adalbert d'Esztergom (Hongrie) depuis le XIXe siècle, a été retrouvé lors de travaux de restauration.

C’est un saut de presque deux siècles qu’ont fait les ouvriers en charge de la restauration de la cathédrale Saint-Adalbert d’Esztergom, l’un des plus grands sanctuaires de Hongrie. En janvier, alors qu’ils démontent la grande croix qui surmonte la coupole pour la restaurer, ils retrouvent à l’intérieur un cylindre métallique énigmatique. Confié aux mains des historiens et des experts scientifiques, celui-ci est ouvert avec précaution. À l’origine parfaitement hermétique, l’objet apparaît endommagé par un éclat d’obus, conséquence de la Seconde Guerre mondiale. Malgré tout, cette capsule temporelle a précieusement conservée la totalité de son contenu.

À l’intérieur, des manuscrits relatifs au trente premières années du chantier de la construction de la cathédrale — qui a commencé en 1822 — notamment l’édification de la grande croix dressée en 1845 ainsi que quelques documents en latin et des archives du diocèse. Un livre contenant les noms des ecclésiastiques et des paroisses y a également été inséré. L’objet contenait également deux récipients en verre formant, à l’origine, qu’un seul et même objet mais qui sont aujourd’hui brisés.

Cachée depuis 176 ans

Qui a bien pu décider de cacher cette capsule temporelle ? Scellée et enfermée dans la croix depuis 1855, cette capsule serait probablement l’idée de József Kopácsy, archevêque d’Esztergom de 1838 à 1847. «L’archevêque Kopacsy savait qu’il ne verra pas la fin du chantier de son vivant, aussi, lorsque la croix a été achevée, il a voulu laisser à l’intérieur une empreinte à la mémoire des bâtisseurs et de son époque», a déclaré Csaba Török, le directeur du Trésor de la cathédrale Saint-Adalbert. Après restauration, les objets seront exposés au musée chrétien d’Esztergom. Et pour poursuivre la tradition, une nouvelle capsule temporelle sera insérée dans la croix pour les générations futures. Elle sera scellée le 30 juin prochain.

Tags:
CathédraleHongrie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement