Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mali : on est sans nouvelles du père Léon Dougnon

Agnès Pinard Legry - publié le 23/06/21 - mis à jour le 24/06/21

Parmi les cinq chrétiens enlevés lundi 21 juin dans le centre du Mali, les quatre paroissiens ont été libérés mercredi. Confirmé par les autorités régionales ainsi que par l’Église, cet enlèvement n’a pas encore été revendiqué. On reste en revanche sans nouvelles du prêtre.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

L’annonce de la libération de quatre des cinq otages enlevés au Mali a apporté un grand soulagement. Enlevé lundi 21 juin avec leur curé, le père Léon Dougnon, le groupe se rendait alors aux funérailles de l’ancien curé de leur paroisse. Les autorités restent cependant sans nouvelles du curé de Ségué. L’enlèvement pourrait avoir été perpétré par des djihadistes liés à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), très présents dans cette zone.

Crise sécuritaire depuis 2012

Le nord du Mali est le théâtre depuis 2012 d’une profonde crise sécuritaire. Plusieurs groupes terroristes se sont rassemblés cette année-là et avaient réussi à prendre le contrôle de plusieurs régions du nord et du centre du pays. En grande partie chassés grâce à l’opération Barkhane de l’armée française, ces groupes sont encore à l’origine d’attaques ciblées et d’enlèvements.

C’est aussi au Mali que la religieuse colombienne sœur Gloria Cecilia Narváez a été enlevée en février 2017. Missionnaire depuis plus de dix ans dans le pays, elle serait retenue en otage par des djihadistes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim).

Tags:
enlevementmali
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale