Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En Irlande, les “Mass Rocks” reprennent du service

IRELAND MASS ROCKS

Aid to the Church in Need Ireland

Timothée Dhellemmes - publié le 29/06/21

Face aux importantes restrictions sanitaires qui perdurent en Irlande, de nombreux prêtres renouent avec la tradition des messes en plein air, sur des autels de fortune. Une pratique qui remonte aux persécutions infligées aux catholiques irlandais, du XVIe au XVIIIe siècle.

En Irlande, on appelle cette pratique les “Mass Rocks” (“rochers de messe”). À l’époque où la pratique de leur foi était interdite, les fidèles irlandais se retrouvaient en extérieur, dans des endroits isolés et cachés, pour assister à la messe. Avec des gros rochers en guise d’autels, au sommet des montagnes ou dans des champs en pâture, les prêtres célébraient ainsi l’Eucharistie clandestinement pour échapper aux persécutions.

Depuis le début du XIXe siècle et la fin des persécutions, cette pratique est tombée en désuétude, même si certaines paroisses locales continuent de célébrer une messe annuelle sur l’un ou l’autre autel préservé. D’autres restent cachés dans la nature, intacts ou non.

Sur les traces de leurs ancêtres

Alors que la plupart des pays du monde impose des restrictions sanitaires pour l’exercice des cultes à cause de la pandémie, l’Irlande figure parmi ceux qui ont les mesures les plus strictes. Entre le mois d’octobre et le 10 mai, les messes publiques ont été suspendues, avec une très courte parenthèse à Noël. Désormais, les célébrations religieuses sont autorisées mais limitées à 50 personnes, tout comme les réceptions de mariages.

Face à cela, plusieurs diocèses renouent depuis quelques mois avec la tradition des “Mass Rocks”. Les prêtres célèbrent ainsi la messe sur des rochers en granit qui parsèment le paysage irlandais et qui rappellent le temps où les catholiques pratiquaient secrètement leur foi sur l’île d’Emeraude. Cela donne lieu à des scènes étonnantes, que l’Aide à l’Église en Détresse (AED) a immortalisé dans une vidéo publiée sur la chaîne Youtube. Le 20 juin dernier, jour de la fête des bienheureux martyrs irlandais, l’association avait invité les 26 diocèses à organiser des messes en plein air en leur mémoire. “Ces saintes messes ont été offertes pour le renouveau de la foi en Irlande par l’intercession des martyrs irlandais”, précise l’AED.

Tags:
irlandeMessemesures sanitairesPersécutionsPrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement