Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Godescalc, le premier pèlerin connu de Saint-Jacques de Compostelle

Article réservé aux membres Aleteia Premium
GODELSCALC-aurimages_0030888_124.jpg

Manuel Cohen / Aurimages

Saint-Michel d'Aiguilhe

Aliénor Goudet - publié le 24/07/21

S’il n’est pas certain que Godescalc, évêque du Puy-en-Velay au Xe siècle, soit le premier Français à s’être rendu à Saint-Jacques-de-Compostelle, il est sans aucun doute celui qui a ouvert le chemin pour les futurs pèlerins, la via Podiensis.

Logrogne, 951. En cette journée glaciale de janvier, un chariot et son escorte prennent le chemin de l’Aquitaine. Mais au lieu d’admirer les paysages du nord de l’Espagne, l’évêque Godescalc ne peut détacher son regard de sa dernière acquisition : une copie du manuscrit De Virginitate de saint Ildefonse. Ce traité défendant l’éternelle virginité de la sainte Mère de Dieu a été recopié par le moine Gomez. Ce dernier lui en a fait cadeau lors de son passage à l’abbaye Saint-Martin d’Albelda, à son retour de Saint-Jacques-de-Compostelle. Car oui, Godescalc s’est rendu depuis le Puy-en-Velais, dont il est l’évêque, en Espagne pour aller se recueillir sur les reliques de l’apôtre du Christ.

On ne sait pourquoi au milieu de l’année 950, l’évêque du Puy-en-Velay décide de se rendre en Galice. C’est un homme d’influence, respecté des comtes d’Auvergne et qui œuvre pour la paix en Aquitaine lors des conflits politiques. Selon le besoin, il se fait notaire, médiateur ou conseiller des gouverneurs de la région. 

Peut-être veut-il profiter du répit dans la région pour entreprendre ce pèlerinage ? Est-ce la visite de Mayeul de Cluny au Puy la même année qui l’a inspiré ? Certains osent croire que c’est le saint homme qu’il y a poussé. Selon les écrits de Gomez, Godescalc s’y rend pour « implorer humblement la miséricorde de Dieu et le suffrage de l’apôtre Jacques. » Mais nul historien ne peut le confirmer.

L’héritage de Godescalc 

Toutefois, Saint-Jacques-de-Compostelle semble tenir à cœur à l’évêque. Il serait né un 25 juillet, jour de la fête du martyre de saint Jacques. Il aurait également été ordonné prêtre à la même date. Ceci pourrait expliquer ce désir de se rendre à Compostelle. Pour s’y rendre, son cortège est pour le moins impressionnant. Outre les membres du clergé qui l’accompagnent, on peut y voir troubadours, pages, seigneurs et, bien entendu, des gens d’armes. 

Sur le chemin du retour, Godescalc obtient le fameux manuscrit de saint Ildefonse. Les livres à l’époque sont rares et considérés comme de véritables trésors. Surtout lorsqu’il s’agit d’écrits de saints. Ce manuscrit se trouve aujourd’hui à la Bibliothèque nationale de France. 

À l’été 962, Godescalc bénit et pose la première pierre de la fameuse chapelle Saint-Michel. Celle-ci domine encore aujourd’hui le Puy-en-Velay depuis le mont Aiguilhe. L’évêque s’éteint malheureusement en décembre de la même année, sans savoir qu’il laisse derrière lui un grand présent aux chrétiens de France : la via Podiensis

web-view-at-the-chapel-saint-michel-d-aiguilhe-near-le-puy-en-velay-shutterstock_518330263
Saint-Michel d’Aiguilhe, au Puy-en-Velais.

Il faut attendre le XVe siècle avant que les pèlerinages ne prennent un caractère officiel. Parmi les quatre chemins de France pour entreprendre le pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, la via Podiensis est le premier et le plus emprunté. Et sans surprise, il part du Puy-en-Velay. En 1548, la fameuse place du Plot est construite pour marquer le lieu de départ du pèlerinage. 

En somme Godescalc a ouvert la voie de Saint-Jacques-de-Compostelle pour des millions de pèlerins, français et autres. Voilà d’où le fervent évêque tient son titre de “premier pèlerin”.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
espagneFrancePèlerinageSaint-Jacques-de-Compostelle
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement