Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Traditionis Custodes : douze instituts “tradis” demandent un médiateur

Tridentine Mass

Fred de Noyelle | GODONG

Agnès Pinard Legry - publié le 02/09/21

Dans un courrier adressé aux évêques français le 1er septembre, les supérieurs de douze des principaux instituts traditionalistes du pays demandent la désignation d’un "médiateur". Une demande qui fait suite à la publication du motu proprio "Traditionis Custodes" et la décision du pape François de restreindre l’usage de la messe tridentine selon le rituel préconciliaire.

“Nous nous sentons soupçonnés, mis en marge, bannis”. Dans une lettre adressée aux évêques français le 1er septembre et diffusée le 2 septembre, douze des principaux instituts traditionnalistes demandent la désignation d’un “médiateur”. Cette demande fait directement suite à la publication, mi-juillet, du motu proprio Traditionis Custodes sur la messe tridentine.

Un dialogue humain, personnel, plein de confiance, loin des idéologies ou de la froideur des décrets administratifs.

Réunis le 31 août septembre à Courtalain (Eure-et-Loir), dans la maison générale de l’Institut du Bon Pasteur, les signataires réaffirment leur adhésion au magistère développé depuis Vatican II. Rappelant également “leur amour de l’Église et leur fidélité au Saint-Père”, ils plaident pour “un dialogue humain, personnel, plein de confiance, loin des idéologies ou de la froideur des décrets administratifs”. Pour cela, ils demandent aux évêques de France “qu’un vrai dialogue soit ouvert et que soit désigné un médiateur qui soit pour nous le visage humain de ce dialogue”.

Le document a été signé par les supérieurs de douze instituts traditionnalistes (neuf masculins et trois féminins) : la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, l’Institut du Bon Pasteur, la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, l’Institut Saint-Philippe-Néri, les Missionnaires de la Sainte-Croix, l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, les chanoines de Lagrasse, l’abbaye Sainte-Marie de la Garde, l’abbaye Notre-Dame de l’Annonciation du Barroux, les chanoinesses d’Azille et les Adoratrices du Cœur Royal de Jésus Souverain Prêtre.

Tags:
Conférence des évêques de FranceLiturgiemotu proprioTraditionis Custodes
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement