Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 juillet |
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Voyage en Hongrie et Slovaquie : le Pape au contact des protestants, des juifs et des Roms

000_94B7FT.jpg

Photo by Andreas SOLARO / AFP

Arthur Herlin - publié le 11/09/21

Malgré son âge et sa récente opération, le pape François s’apprête à accomplir un voyage intense au cours duquel il prononcera douze discours et enchainera de nombreuses rencontres avec les fidèles locaux, mais aussi avec des protestants, des juifs et des Roms.

Le pape François s’est envolé le 12 septembre à l’aube pour Budapest et la Slovaquie. Ce 34e voyage débutera par une rencontre attendue avec le Premier ministre hongrois, Viktor Orban. Leurs visions en matière de gestion des flux migratoires sont aux antipodes. Le hongrois étant favorable à un contrôle strict de ses frontières, bien loin des positions du pontife exhortant inlassablement à accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les réfugiés.

Une rencontre d’une demi-heure avec Viktor Orban

Les deux hommes se rencontreront pendant une demi-heure selon le programme officiel, dans une salle du Musée des Beaux-Arts de Budapest. Le Premier ministre sera aux côtés du président Janos Ader, tandis que le pape devrait être accompagné du cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin et du secrétaire pour les relations avec les États, Mgr Paul Richard Gallagher.

Au cours de son étape hongroise, le pontife de 84 ans inaugurera une série de rencontres œcuméniques, avec les églises protestantes, et interreligieuses, avec des communautés juives. Série qu’il poursuivra en Slovaquie.

Sur la grande place des Héros de Budapest, François inaugurera la messe de clôture du congrès eucharistique international, point d’orgue de ce passage en Hongrie. Il s’envolera le même jour pour Bratislava, capitale de la Slovaquie et débutera cette seconde étape de son voyage par une nouvelle rencontre œcuménique à la nonciature.

La cérémonie de bienvenue et la rencontre avec les autorités n’auront lieu que le jour suivant, 13 septembre. Après s’être ensuite entretenu avec le clergé local, il visitera un centre d’aide aux personnes défavorisées. Il achèvera cette journée par une seconde réunion interreligieuse, avec la communauté juive slovaque cette fois, au cours de laquelle il écoutera le témoignage d’un survivant de la shoah. 

La journée du 14 septembre sera marquée par une messe dans la ville de Presov présidée par le pontife dans le rite byzantin et une visite dans le quartier rom à Kosice. Le Pape constatera les conditions modestes dans lesquelles vivent les quelque 6.500 personnes qui composent la communauté Rom.

Enfin, comme Jean Paul II lors de ses trois visites dans le pays, le pape argentin s’adressera aux jeunes slovaques. Le voyage se terminera le 15 septembre par une cérémonie eucharistique dans le sanctuaire marial de Sastin à 70 km de Bratislava. 

Tags:
HongriePape FrançoisslovaquieVoyage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement