Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Après son échouement en Polynésie, l’Exultet espère toujours rallier Lisbonne

Échouement Exultet

Équipage Exultet

Lauriane Vofo Kana - publié le 17/09/21 - mis à jour le 18/09/21

Après avoir rejoint le Panama pour les JMJ en 2019, l'équipage de l'Exultet multiplie les missions dans les diocèses ultramarins. Une lancée freinée le 9 septembre dernier par l'échouement du navire sur un récif corallien de Polynésie.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Les huit marins du voilier breton Exultet font une halte forcée dans leur odyssée. Leur navire s’est échoué le 9 septembre sur un récif corallien au large d’Huahiné, une île polynésienne située à 170 km au nord-ouest de Tahiti où il devait faire une halte. « La force du vent nous a surpris raconte à Aleteia Guenièvre, une jeune catholique qui a rejoint l’aventure il y a quelques mois. Trois personnes sur le pont arrière ont failli glisser sous le bateau. C’est vraiment miraculeux la façon dont l’un des équipiers a rattrapé l’autre ».

Exultet échouement
Équipage Exultet

Une fois héliportés jusqu’à Huahine où le groupe a trouvé refuge dans la paroisse de la Sainte-Famille, les équipiers ont vidé le bateau avec l’aide des habitants. « Ici on est en plein confinement », rappelle Domitille, une autre équipière, très touchée par « leur accueil incroyable. »

Reprendre la mer

L’heure est désormais à l’opération déséchouement, étape onéreuse et délicate. Il faudra également pour l’équipage réparer la quille qui a explosé sous l’intensité du choc. Un appel aux dons a d’ores et déjà été lancé sur les réseaux sociaux pour « pour sauver le voilier et la mission Exultet. » S’ils parviennent à rassembler des fonds, les trois prochains mois seront consacrés aux réparations. L’équipage espère ensuite reprendre la navigation pour rejoindre l’océan Indien. Puis Lisbonne afin de participer aux 37e journées mondiales de la jeunesse en août 2023.

Tags:
BayonneJMJmer
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale