Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Myriam, 55 ans, évangélise avec le parcours Alpha

Bérengère de Portzamparc - publié le 27/09/21

Alors que le Congrès Mission doit se tenir dans une dizaine de villes de France du 1er au 3 octobre, Aleteia vous propose de découvrir des missionnaires engagés au quotidien dans leur ville ou leur paroisse. Rencontre avec Myriam, 55 ans, responsable des groupes Alpha dans les Hauts-de-France.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« Entre le Congrès Mission et les parcours Alpha, c’est comme une évidence », constate d’emblée Myriam, 55 ans, responsable des groupes Alpha dans les Hauts-de-France. Une évidence qui fait que cette mère de quatre enfants s’est engagée dans l’équipe organisatrice du Congrès mission de Lille.

C’est en 2011 que Myriam découvre les parcours Alpha avec son mari. « Je devais aller jusqu’à Villeneuve d’Ascq car il n’y avait pas de telles propositions dans ma paroisse semi-rurale. Trois jours avant de commencer cette première session, et de prendre la route, mon mari me dit « finalement, je t’accompagne ! » ». Une découverte en couple qui va les marquer profondément individuellement et les mettre ensemble « en chemin et en mission ». 

Quand il vous arrive une belle chose, on a envie de la partager, de ne pas la garder pour soi.

« Je n’avais pas une fibre particulière vers la mission, avant de faire une rencontre personnelle avec le Christ », raconte-t-elle encore. « Et quand il vous arrive une belle chose, on a envie de la partager, de ne pas la garder pour soi ». Ce nouvel élan, « ce déclic », Myriam le trouve dans le parcours Alpha qu’elle suit. Bien vite, elle réalise que : « c’est ici que le Seigneur me dit de m’engager ». Vivant dans une petite ville à la frontière de la Belgique, Myriam, avec son mari et quelques amis, va alors lancer un premier groupe de parcours Alpha dans sa paroisse « ou plutôt sur le doyenné au départ afin de toucher plus de monde ». 

Rapidement la formule « un temps convivial, un topo, un temps de partage », plaît et attire de plus en plus de monde. « Depuis son lancement en 2013 jusqu’à aujourd’hui, plusieurs centaines de personnes ont pu suivre le parcours », constate ainsi Myriam. Un succès qui ne se dément pas puisque les groupes essaiment aujourd’hui dans les paroisses voisines  et proposent même des variantes : Alpha Duo, Alpha Couple, Alpha Parents ! 

De cette expérience Myriam et son mari, qui sont aujourd’hui engagés au niveau régional,  font plusieurs constats. « L’esprit de ces parcours est d’aller chercher des gens de l’extérieur afin de leur permettre de faire une rencontre avec le Christ. Mais les fruits se voient aussi à l’intérieur, dans les paroisses et chez les paroissiens qui se trouvent renouveler dans leur mission de baptisés, grâce à la prière, l’accueil et le témoignage ». Des fruits prêts à être partagés, notamment dans les ateliers proposés par le Congrès Mission. Tout est lié. 

Tags:
congrès missionÉvangélisationmissionparcours alpha
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale