Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Saviez-vous que Halloween était à l’origine un jour de jeûne?

HALLOWEEN

WindNight | Shutterstock

Philip Kosloski - publié le 30/10/21

Pendant de nombreux siècles, la veille de la Toussaint, les catholiques étaient invités à observer un jour de jeûne.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Avant que Halloween ne devienne une fête commerciale associée à un festin de bonbons, c’était un jour de jeûne dans l’Église catholique. Pendant longtemps, les chrétiens le considéraient comme un jour pour préparer leur cœur à la célébration de la Toussaint.

En effet, durant de nombreux siècles, l’Église avait pour habitude d’organiser une veillée et d’observer un jeûne spécial pour les grandes fêtes. On suivait l’ancien dicton selon lequel on devait « jeûner avant de se régaler ». L’Encyclopédie catholique en langue anglaise, (publiée en 1914 par la maison d’édition américaine Robert Appleton Company et hébergée depuis 1997 sur le site New Advent), explique que « la veille de chaque fête, une veillée était organisée. Le soir, les fidèles se réunissaient à l’église ou dans un lieu où la fête devait être célébrée. Ils s’y préparaient en priant, en lisant des lectures de l’Écriture sainte et en écoutant des sermons ».

« Le synode de Seligenstadt (1022) mentionne des veillées les veilles de Noël, de l’Épiphanie, de la fête des Apôtres, de l’Assomption de Marie, de saint Laurent et de la Toussaint, outre le jeûne de deux semaines avant la Nativité de saint Jean », peut-on lire encore dans l’encyclopédie catholique. Jusqu’à la première moitié du XXe siècle, la veille de la Toussaint (le 31 octobre) était donc considérée comme un jour de jeûne, selon l’Encyclopédie catholique de cette époque. 

Tags:
ÉglisehalloweenJeûneToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement