Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Custodiae, ce chœur d’amis qui chante Dieu, sort son premier album

CUSTODIAE.png

© Custodiae

Caroline Becker - publié le 24/11/21

Custodiae, le groupe qui conjugue l’amitié à la musique sacrée, sort son premier album le 8 décembre prochain. Le premier titre, intitulé "Vidi arcana Dei" (Je vis les secrets de Dieu) vient d'être dévoilé.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Quatorze chants, dix amis, quatre abbayes et maintenant un CD. Il l’avait annoncé il y a quelques mois à Aleteia : le jeune groupe Custodiae — composé d’amis entre 21 et 23 ans passionnés de musique sacrée — avait pour objectif de sortir un album à la fin de l’année pour témoigner des bienfaits du Christ. C’est désormais chose faite avec la sortie de leur tout premier album « Dialogues mystiques » qui sortira le 8 décembre.

Un dialogue mystique entre Dieu et notre âme

« Longtemps, je t’ai cherché », murmure l’âme à Dieu. À travers cet album, Custodiae propose de méditer sur le grand mystère de la rencontre entre l’Homme et son Créateur. « Ces chants, dont les paroles sont tirées de l’Écriture Sainte et de la Tradition, évoquent la relation entre l’âme et Dieu, véritable dialogue mystique », explique le groupe qui a composé 14 chants polyphoniques et a cappella autour de quatre grandes thèmes : l’Appel de l’Époux – À qui Irions-nous ? – Voici que s’avance le Roi – Voici maintenant la victoire.

Et pour nous faire patienter, le groupe a déjà dévoilé sur sa chaîne YouTube le premier titre intitulé Vidi arcana Dei (Je vis les secrets de Dieu) inspiré de sainte Catherine de Sienne. « Abîmé au plus profond de mon être, le cœur lourd de toute ma misère, je t’ai cherché trésor de mon âme… », peut-on entendre aux premières secondes de ce chant aux tonalités grégoriennes. « Nous avons voulu traduire par la musique et les paroles cette expérience que chacun peut faire, chrétien ou non, d’une présence intérieure, celle de Dieu qui habite au plus profond de notre cœur », confie Paul Lebaillif, le fondateur de Custodiae. « Le texte des couplets est le seul du CD qui ne provienne ni de la Bible, ni de la Tradition. C’est comme une oraison, une prière silencieuse, entrecoupée de petites contemplations de deux scènes de l’Évangile sur l’offrande de la veuve du Temple et le petit Jésus dans la crèche », ajoute-t-il.

Vidi arcana Dei est assez représentatif de ce qu’on trouvera dans la suite dans l’album. Une ambiance intime, mystérieuse, chaleureuse, avec des phrases courtes et répétées en français ou en latin (et même en grec !) « Nous espérons que cela portera ceux qui l’écouteront au recueillement, à la prière, et peut-être, à vivre quelque chose de cette rencontre intérieure ! », souhaite vivement le jeune chef de chœur.

Tous les bénéfices issus de la vente des CD et des partitions seront directement versés à quatre communautés monastiques. « Nous voulions mettre en valeur quatre communautés monastiques où notre foi a grandi ». Il s’agit des bénédictins de l’abbaye de Saint-Wandrille (Seine-Maritime), de Notre-Dame de Fontgombault (Indre), des chanoinesses de la Mère de Dieu à Azille (Aude) et des cisterciennes de l’abbaye Sainte-Marie de Boulaur (Gers). Pour l’occasion, chaque communauté a participé à la rédaction de méditations qui seront proposées avec le CD. Deux concerts en région parisienne seront également organisées le 18 décembre (collégiale Saint-Martin de Montmorency, 20h30) et le 19 décembre (église du Sacré-Cœur d’Eaubonne, 15h00).

Tags:
chant gregorienMusique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale