Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 juillet |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Une crèche en cire habillée, la spécialité de Nancy

Article réservé aux membres Aleteia Premium
crèche en cire habillée

© PRUD’HOMME Bernard - Pop Culture

Scène de la Nativité en cire, probablement des frères Guillot de Nancy.

Caroline Becker - publié le 03/12/21

Expression d’une foi populaire, les tableaux religieux en cire habillée ont fait la réputation de la ville de Nancy au XVIIIe siècle. Chaque semaine de l’Avent, Aleteia vous présente une petite crèche étonnante.

Parmi les traditions populaires et religieuses rencontrées en France, les tableaux en cire habillée de la ville de Nancy valent le détour. Très en vogue au XVIIIe siècle, ces petites scénettes, construites dans des boîtes en carton tapissées et décorées, se rencontraient dans toutes les familles aisées de la cité lorraine.

Importé d’Allemagne par des Nancéens, les frères Guillot, cet art si particulier était à l’origine pratiqué par des religieuses. Ces œuvres étaient d’ailleurs appelées “travaux de cloître”. Devant le succès des ces figurines en cire, les frères Guillot ont commencé à proposer tout un catalogue : scènes de la vie de Jésus, saint patron, crèche… Un succès si fulgurant qu’il n’était pas rare de trouver, chez les artistocrates et les bourgeois, des “cabinets de cire”, exclusivement réservé à ces objets de piété. 

Noël était évidemment l’occasion rêvée pour les Nancéens de commander une crèche en cire. Très fragile, ce joli tableau de la Nativité, conservé au musée départemental d’Epinal, nous offre un aperçu de cet art si délicat. Composée d’une vingtaine de personnages et d’une multitude d’animaux (moutons, vaches, ânes….), le tableau illustre, au centre, Marie et Joseph entourant l’Enfant-Jésus. Tout autour, sur un revêtement en plâtre, se devinent coquillages, fleurs et animaux en tissu… Une scène véritablement fourmillante ! Parmi les détails insolites, on remarquera les cils et la barbe réalisés avec de vrais cheveux ! Quant aux costumes, cousus en satin de soie avec broderies, paillettes, et velours, ils traduisent tout le luxe de ces objets si précieux pour l’époque.  

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
AventcrècheNoël
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement