Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

« Mystères », quand la peinture sublime la poésie

natalia trouiller

© Ed. Première partie

Bérengère de Portzamparc - publié le 05/12/21

On la connaissait écrivain et journaliste, elle est désormais poète. Dans son tout nouvel ouvrage intitulé "Mystères", Natalia Trouiller propose une méditation poétique sur les mystères du rosaire magnifiquement illustrée par les encres de François-Xavier de Boissoudy. Une belle idée de cadeau pour élever l’âme et les yeux.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Active sur les réseaux sociaux où, avec sa verve légendaire, elle participe souvent aux débats qui animent l’Église ou la société, Natalia Trouiller vit à Lyon avec son mari et ses trois enfants. Elle vit également avec la maladie qui lui laisse « de moins en moins de répit » et de longues périodes de souffrance physique. Et c’est après une crise de douleur particulièrement forte « un soir de pâle figure », il y a tout juste un an, que Natalia, à la foi puissamment ancrée, s’adresse dans un cri au Seigneur. « Je l’ai même carrément engueulé », confirme-t-elle, en écrivant une première méditation sur la crucifixion.  Aujourd’hui elle publie un nouvel ouvrage, Mystères, aux édition Première Partie, réalisé en étroite collaboration avec l’artiste François-Xavier de Boissoudy.Il s’agit d’une méditation poétique sur les mystères du rosaire.

J’ai soif 
Voici l’aigre de ma douleur et l’âcre de ma colère
Ma jalousie caillée et mes refus amers
Si vraiment tu as soif au fiel de ma révolte
viens quémander le boire.

La Crucifixion

Photo_NTrouiller_SoireeDeLancement.jpg
Natalia Trouiller.

Plus tard, elle montre ce poème à une amie professeur de Français en qui elle a toute confiance. Celle-ci lui suggère alors de poursuivre cet exercice d’écriture, pressentant que Natalia est capable d’exprimer, à travers les mots, sa relation avec le Christ et sa maladie. « Plutôt qu’écrire un essai sur la souffrance, la poésie m’a permis de parler autrement, de mettre “des habits du dimanche” sur cette réalité qui n’est pas toujours drôle », raconte-t-elle pudiquement. Les premiers retours de lecteurs, qui la bouleversent, confirment son pressentiment. « Bien que ces textes soient très personnels, la poésie touche bien au-delà de celui qui écrit. Le lecteur peut s’approprier ces mots et ainsi parachever l’œuvre. »

Une poésie soulignée par la peinture

Ce livre, véritable œuvre-d’art, c’est aussi une création à quatre mains. Entre les poèmes, des lavis d’encre de François-Xavier de Boissoudy, artiste peintre né en 1966 et converti à l’âge de 38 ans, viennent enrichir le texte. « J’ai rencontré François-Xavier sur Facebook puis physiquement il y a sept ans à Lourdes, lors d’un pèlerinage pour le Rosaire. Ça ne s’invente pas ! » Très vite, l’amitié humaine et spirituelle grandit entre ces deux-là et Natalia, qui se met à avancer sur l’écriture de ses poèmes à une allure folle, se dit qu’il serait bien de les illustrer. « J’appelle François-Xavier pour lui parler de mon idée, il semble hésiter mais me demande quand même de lui envoyer un premier poème pour prendre le temps d’y réfléchir. Le soir même, il m’envoyait la première de ses encres ! »

Les deux amis vont ainsi échanger pendant deux mois « des mots contre des peintures ». « Ce fut une période formidable ! On s’est régalé dans nos échanges, aussi bien spirituellement qu’artistiquement ». Pendant ce temps, l’éditeur Première Partie, déjà conquis par les poèmes de Natalia, soutient ce projet et travaille à l’édition de l’ouvrage qui devient un véritable objet d’art. 

MYSTÈRES.png
Les encres réalisées par François-Xavier Boissoudy.

Véritable bijou méditatif, cette conversation entre l’art et les mots entraîne le lecteur dans une méditation de tous les mystères du Rosaire, élevant autant l’âme que les yeux. Tout ce que l’on peut souhaiter comme trésor à offrir. 

Au matin de ta gloire Marie
Le Fils bambin gracile est allé au jardin
De ses mains malhabiles
il a cueilli trois roses
Sans taches et sans épines 
Les a liées ensemble
avec des boutons d’or
Puis il a accouru se jeter dans tes bras
Tiens Maman c’est pour toi la couronne de Reine

Le Couronnement de la Vierge

MYSTÈRES

Mystères, par Natalia Trouiller et François-Xavier de Boissoudy, Première Partie, octobre 2021.

Tags:
ArtsLivrespoème
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale