Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

IVG, PMA pour toutes, peine de mort… Ce qu’en pense Éric Zemmour

zemmour.png

Elysée 2022, France 2, le 9 décembre 2021.

Mathilde de Robien - publié le 10/12/21 - mis à jour le 02/05/22

Éric Zemmour a débattu ce jeudi 9 décembre avec Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, dans l’émission télévisée Elysée 2022 sur le plateau de France 2. Le candidat à l’élection présidentielle a pris position sur des sujets tels que le mariage pour tous, la bioéthique, la vaccination ou encore la peine de mort.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Il s’agissait du premier grand débat politique d’Éric Zemmour depuis sa déclaration de candidature officielle à l’élection présidentielle le 30 novembre dernier. Le moment, pour l’ancien journaliste, d’exprimer les grandes lignes de son programme électoral mais aussi de prendre position sur les questions bioéthiques et sociétales qui lui ont été soumises. Si la majeure partie de l’émission a porté sur la situation économique de la France et sur l’immigration, Éric Zemmour s’est également soumis au jeu de répondre par oui ou par non sur le fait d’abroger ou non certaines lois de société dans le cas où il serait élu président.

1Avortement

Alors qu’une proposition de loi visant à « renforcer le droit à l’avortement », prévoyant notamment un allongement du délai pour pratiquer une IVG à 14 semaines de grossesse (contre 12 actuellement), a été adoptée en deuxième lecture fin novembre par les députés, Éric Zemmour s’y déclare défavorable, « mais comme le président de la République », fait-il remarquer. Aux journalistes lui demandant s’il toucherait à la loi Veil, le candidat a répondu : « Non, je ne touche pas à la loi sur l’avortement ».

2Mariage pour tous

« C’est un combat important mais ce ne sera pas dans mon programme », affirme Éric Zemmour. S’il est président, il n’abrogera pas la loi du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous. « Je l’ai combattu et c’était un combat juste selon moi. Parce qu’il a permis le développement de la PMA sans père à laquelle je suis opposé et il permettra un jour la GPA. Mais, j’ai une priorité, c’est la lutte pour sauver la France du grand remplacement et donc je ne veux pas me disperser. »

3PMA pour toutes

Adoptée le 29 juin 2021 après deux ans de navette parlementaire, la procréation médicalement assistée (PMA) est désormais étendue aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Une loi à laquelle le candidat est opposé et qu’il abrogerait s’il était élu.

4Fin de vie

Éric Zemmour reconnaît là une question délicate, à laquelle il a été visiblement confronté avec sa propre mère. « Je suis contre l’acharnement thérapeutique mais il faut éviter l’euthanasie. Je ne vais pas plus loin que la loi (Léonetti ndlr). »

5Peine de mort

Rétablir la peine de mort n’est pas une des priorités d’Eric Zemmour : « On ne peut pas tout faire. Donc je n’abroge pas l’abrogation de la peine de mort », déclare-t-il.

6Politique familiale

En dehors du jeu de questions réponses, il a été demandé à Éric Zemmour s’il prévoyait des mesures en faveur de la classe moyenne. « Oui, sur la politique familiale, je rétablis l’universalité de la politique familiale et je double le plafond du quotient familial », a-t-il répondu.

7Vaccination des enfants

Si le candidat concède que les personnes âgées « doivent se faire vacciner », il se déclare cependant « hostile à la vaccination des enfants ».

Tags:
ÉlectionsÉric ZemmourPolitiquePrésidentielle
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale