Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les sœurs de Mère Teresa peuvent à nouveau recevoir des dons de l’étranger

sari-missionnaires-charite.jpg

© Antoine Mekary / Godong

Le célèbre sari des Missionnaires de la charité.

La rédaction d'Aleteia - publié le 09/01/22 - mis à jour le 09/01/22

Dix jours près avoir bloqué le renouvellement de la licence autorisant les sœurs Missionnaires de la charité de Mère Teresa à recevoir des dons en provenance de l’étranger, le gouvernement indien a levé son interdiction, sans aucune explication.

Les sœurs Mère Teresa peuvent à nouveau recevoir des dons de l’étranger ! Dix jours après que le gouvernement indien a refusé de renouveler la licence autorisant des dons en provenance de l’étranger pour les Missionnaires de la charité, celui-ci a finalement levé cette interdiction le 6 janvier. Le ministère indien de l’Intérieur n’a pas précisé ce qui avait motivé ce changement de pied alors qu’il avait indiqué quelques jours plus tôt que Les Missionnaires de la Charité ne remplissaient plus les conditions d’éligibilité, sans donner plus de détails. Les détails de l’enregistrement disponible sur sur le site Web du ministère se borne à mentionner que l’approbation de l’organisme de bienfaisance a été renouvelée jeudi et reste valide pour les cinq prochaines années.

Sunita Kumar, porte-parole des Missionnaires de la Charité s’est dite soulagée par cette décision mais elle a indiqué ne pas savoir ce qui avait motivé le rejet initial pas plus que ce renouvellement. La décision initiale du ministère indien de l’Intérieur emportait de lourdes conséquences pour les Missionnaires de la Charité. L’organisation qui gère des foyers d’accueil à travers tout le pays dépend pour environ 750 millions de dollars (662 millions d’euros) de financements étrangers.

Après l’interdiction du gouvernement, il était à craindre que les Missionnaires de la Charité ne soient plus en mesure de financer une grande partie de leurs actions. L’ordre avait immédiatement encouragé ses communautés à geler leurs dépenses dans l’attente d’une réaction du gouvernement indien. Des centres s’étaient résolus au début de l’année à rationner en nourriture les personnes qui se présentaient à eux. Ces derniers jours de nombreux observateurs considéraient cette décision comme un nouveau symptôme du harcèlement politique des nationalistes hindoues contre les chrétiens du pays.

Tags:
indeMère Teresa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement