Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 août |
Sainte Hélène
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Le document d’Abou Dhabi ne vise pas à fusionner islam et christianisme

Article réservé aux membres Aleteia Premium
SIGN

VINCENZO PINTO | AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 17/01/22 - mis à jour le 17/01/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 17 janvier 2022

1 – Le document d’Abou Dhabi ne vise pas à fusionner islam et christianisme
2 – La Chine restaure des livres de l’époque des missionnaires
3 – La présomption d’innocence doit aussi s’appliquer à Benoît XVI
4 – Les évêques espagnols saluent le rapport sur les abus, mais souhaitent plus de rigueur 
5 – Le patriarche Bedros XXI ouvre la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens à Beyrouth

1Le document d’Abu Dhabi ne vise pas à fusionner islam et christianisme

Signé en février 2019 par le pape François et le grand imam d’Al-Azar notamment, le Document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune, aussi appelé déclaration d’Abou Dhabi, a été conçu comme un appel à la paix et à la coexistence « adressé à tous les êtres humains, croyants et non-croyants ». Mais ces derniers temps, relève l’agence Fides, un faux récit s’est développé autour de cette initiative, la dénigrant et la présentant comme une tentative de créer une nouvelle religion, appelée « religion abrahamique ». La rumeur est alimentée par des cercles opérant tant en Occident qu’au Moyen-Orient. Les autorités religieuses ont dénoncé ces interprétations, le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II déclarant par exemple que cette perspective était « catégoriquement inacceptable ». 

Fides, français

La National Library of China a annoncé que le programme de restauration de livres anciens voulu par le gouvernement chinois a été réalisé. Parmi ces livres qui retrouvent une deuxième jeunesse : des écrits des XVIe et XVIIe siècles évoquant les missionnaires jésuites sous les dynasties Ming et Qing et des pages de savants tels que Xu Guangqi et Li Zhizao, qui saluaient la science des membres de la Compagnie de Jésus. La Chine possédant un important patrimoine de livres anciens, on parle de plus de 50 millions d’ouvrages précieux restaurés depuis 2007. Les tomes en question n’ont pas encore été présentés au public. 

Avvenire, italien 

3La présomption d’innocence doit aussi s’appliquer à Benoît XVI

La présomption d’innocence doit également s’appliquer au pape Benoît XVI, a rappelé un canoniste allemand sur l’hebdomadaire Die Zeit, alors qu’une enquête d’avocats pointe du doigt la gestion d’un prêtre pédophile dans l’archidiocèse de Munich, quand Joseph Ratzinger y était archevêque (1977 – 1981). Helmuth Pree prend la défense du pape émérite en soulignant qu’il n’y a pas d’évidence qu’il ait été au courant des actes du prêtre abuseur venu du diocèse d’Essen, ni qu’il ait été tenu d’en informer la Congrégation pour la doctrine de la foi. 

UCA News, anglais 

4Les évêques espagnols saluent le rapport sur les abus, mais souhaitent plus de rigueur

Lors d’une conférence de presse tenue à Rome la semaine dernière, à la suite de leur rencontre avec le pape François, les évêques espagnols ont remercié le journal El País pour son travail sur des allégations d’abus au sein de l’Église du pays. Le cardinal Omella, archevêque de Barcelone, a souligné que le rapport a été pris en compte au niveau diocésain et a souhaité qu’un dialogue puisse s’engager avec les victimes. Toutefois, il a également déclaré que, pour le moment, les évêques n’envisagent pas de créer une commission indépendante pour enquêter sur les abus, comme cela a été le cas dans d’autres pays. Dans une déclaration publiée peu après la publication du rapport de El País, la Conférence épiscopale a demandé une plus grande rigueur dans la collecte des accusations, car, selon elle, certaines informations manquent, ce qui rend l’enquête difficile.  

Crux, anglais 

5Le patriarche Bedros XXI ouvre la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens à Beyrouth

À propos de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens à Beyrouth au Liban, le Patriarche de Cilicie des Arméniens catholiques, Raphael Bedros XXI Minassian, s’est attristé que les chrétiens aient oublié le Rédempteur. C’est seulement en suivant la lumière apportée à Bethléem que l’on pourra retrouver la voie et vivre dans l’unité, a-t-il assuré. Le Christ, a continué le patriarche, « n’est pas né et n’a pas été crucifié pour un certain groupe, pour une élite, mais pour toutes les nations, pour le salut de toute l’humanité ». Il a également appelé à revenir « à l’arme de la prière » pour combattre les divisions. 

Vatican News, italien 

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsChineIslamPape Benoît XVIUnité des chrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement