Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

JO de Pekin : après avoir vaincu le cancer, il remporte l’or olympique

WEB2-MAXENCE-PARROT-AFP-066_DPPI_21022005_006-e1644268502516.jpg

Osports / DPPI via AFP

Maxence Parrot, 7 février 2022.

Louis du Bosnet - publié le 07/02/22

C’est un exemple de résilience. Après avoir vaincu un cancer du système lymphatique, le Québécois Maxence Parrot, vice-champion olympique il y a quatre ans à Pyeongchang (Corée du Sud), a cette fois-ci décroché lundi 7 février la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin en snowboard slopestyle.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« Il y a tout juste trois ans, j’étais allongé dans un lit d’hôpital sans aucune énergie, aucun muscle, aucun cardio. Ce fut le moment le plus difficile de ma vie. Me retrouver ici trois ans plus tard aux Jeux olympiques à nouveau, à vivre ma passion, à réaliser la meilleure course que j’ai jamais faite et à gagner l’or, c’est fou. » Les mots du Québécois Maxence Parrot résonnent avec force aujourd’hui. Après avoir vaincu un cancer du système lymphatique, le vice-champion olympique a décroché ce lundi 7 février la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin en snowboard slopestyle. « Abandonner n’a jamais été une option. Revenir pour participer à ces Jeux a même été une énorme source de motivation pour battre le cancer », a-t-il réagi après son dernier run victorieux. 

Sa vie a pris un tournant dramatique, peu avant les fêtes de Noël 2018, lorsque les médecins diagnostiquent au Canadien un lymphome de Hodgkin, un cancer rare du système lymphatique qui affecte les globules blancs. S’engage alors pour Maxence Parrot une véritable course contre la montre longue de six mois, durant laquelle il subit un lourd traitement et douze chimiothérapies. Un combat qu’il a fini par remporter, le corps éreinté par le protocole médical qui lui a sauvé la vie. 

Désormais j’apprécie chaque instant cinq fois plus.

« Ce défi de devoir me battre contre le cancer m’a fait réaliser à quel point j’étais reconnaissant d’être vivant, de vivre de ma passion, de mon sport et de voyager autour du monde. Avant, j’avais tendance à tout prendre pour acquis. Désormais ce n’est plus le cas, j’apprécie chaque instant cinq fois plus », a-t-il confié à L’Équipe. Quelque neuf mois après l’annonce de son cancer, le 31 août 2019, « Max » Parrot est remonté sur un snow, avec à la clé une victoire aux X Games d’Oslo. En 2021, il a confirmé ce retour au premier plan par une médaille d’argent aux Championnats du monde de big air disputés à Aspen (Colorado, États-Unis). 

Le snowboarder a désormais l’occasion de faire couple double en Chine, puisqu’il s’alignera également sur l’épreuve de big air. « Lors des deux dernières olympiades, j’étais tout le temps stressé. Je me mettais beaucoup de pression et je n’appréciais pas les Jeux, même dix mois avant. Ce n’est plus le cas. Je suis toujours un peu stressé, et je pense que c’est normal, mais je savoure davantage et ça fait une énorme différence », détaille-t-il. Des déclarations qui sonnent comme une véritable invitation au dépassement de soi.

Tags:
cancerjeux olympiquesSport
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale