Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Espagne : prier devant des cliniques d’avortement passible d’une peine de prison ?

MEXICO

Guillermo Gutiérrez / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Un homme priant dans la rue. Photo d'illustration.

Agnès Pinard Legry - publié le 08/02/22 - mis à jour le 08/02/22

Les députés espagnols ont approuvé dans la nuit du 3 février une modification du Code pénal prévoyant des peines de prison allant jusqu’à 12 mois pour celles et ceux qui prient et manifestent devant les cliniques qui pratiquent l'avortement.

Au nom du sacro-saint délit d’entrave la prière va-t-elle devenir un crime passible d’une peine de prison ? C’est en tout cas ce que laisse promet le récent choix des députés espagnols. Dans la nuit du 3 au 4 février, ils ont voté à 204 voix contre 144 une modification du Code pénal portée par le PSOE visant à inclure dans les délits passibles de trois mois à un an de prison ceux qui « harcèlent ou restreignent la liberté d’une femme qui entend exercer son droit à l’interruption volontaire de grossesse ».

Si la prière n’est pas explicitement mentionnée dans les motifs, le fait de participer à des rassemblements et des prières devant les cliniques d’avortement sera ainsi considéré comme du « harcèlement » et des actes « gênants, offensant, intimidants ou coercitifs » envers les femmes qui souhaitent avorter.

La prière n’est pas la liberté d’expression si le but qu’elle poursuit est de dénoncer et de contraindre.

Députée de Cordoue (Espagne), Martina Velarde a défendu lors des débats la position de la coalition espagnole Unidas Podemos. « La prière n’est pas la liberté d’expression si le but qu’elle poursuit est de dénoncer et de contraindre », a-t-elle affirmé. Selon elle, cette loi protège le droit à l’avortement en Espagne ainsi que les femmes qui y ont recours de la « cruauté absolue » qu’est le fait de croiser des « hordes d’intégristes » aux portes des cliniques d’avortement. Le texte doit encore être voté par le Sénat.

Tags:
Avortementespagne
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement