Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Il a trouvé une super astuce pour éviter les téléphones à table

WEB3-AUSTRAILIAN-RESTAURANT-PHONES_.jpg

Top 10s | Facebook | Fair Use

Cerith Gardiner - publié le 12/02/22

Compatissant à l’égard des parents impuissants face à leur progéniture rivée sur leur écran au restaurant, un restaurateur australien propose une offre qui fait des heureux.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

L’idée va-t-elle faire des émules ? En tout cas, cette photo postée sur les réseaux sociaux fin janvier et relayée plus de 215.000 fois a gagné ses galons de post viral. Sans doute parce que de nombreux parents peuvent s’identifier à la situation.

Le père, victorieux, lève le pouce tandis que ses trois filles adolescentes semblent dépitées. Elles ont le regard rivé vers la boîte qui contient les portables de la famille. Explication : le restaurant offre une réduction de 10% aux clients qui n’utilisent pas leur téléphone tout au long du repas.

Une idée ingénieuse et généreuse, certes, mais qui laisse un goût amer. Elle révèle en réalité un état de fait d’une grande tristesse : l’addiction aux écrans est telle qu’elle supprime tout dialogue intra familial et gâche les moments conviviaux. On pourrait également se demander pourquoi le gain financier est finalement un moteur plus puissant que les autres. Si le désir de se parler était vraiment présent, alors les parents n’auraient sans doute pas besoin d’offre promotionnelle pour exiger que les téléphones soient rangés. Cela demande d’établir des règles claires, comme « pas de téléphone pendant les repas » par exemple, de les inciter à faire des pauses, et bien entendu, de donner l’exemple en tant que parent.

Tags:
écransÉducationFamille
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale