Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 août |
Sainte Claire de Montefalco
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le chapelet des personnes agonisantes, pour apaiser l’angoisse de la mort

Article réservé aux membres Aleteia Premium
ROSARY

Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 12/02/22

L'approche de la mort laisse toute personne dans une solitude et une angoisse parfois insupportables. Pourtant la foi chrétienne donne une grande espérance et apporte un véritable apaisement intérieur. Le chapelet des personnes agonisantes le saisit en profondeur et aide à remettre sa vie entre les mains de Dieu.

Lorsqu’on lit les dernières conversations de la petite Thérèse sur son lit de mort, on se rend compte qu’elle attendait ce passage vers l’au-delà avec impatience, même avec joie. Car elle savait qu’elle serait alors encore plus proche de toutes les personnes qu’elle avait connues et aimées. Le chapelet des personnes agonisantes est une prière qui touche le sens de cette impatience et de cette joie évoquées par sainte Thérèse. Il donne à ceux qui sont en train de mourir une lumière apaisante et réconfortante.

1SON ASPECT

Le chapelet des personnes agonisantes utilise le chapelet traditionnel, c’est-à-dire celui qui comprend cinq dizaines de petits grains pour le Je vous salue Marie, précédées chacune d’un grain plus gros pour le Notre Père. Partant de l’un des grains plus gros, une branche terminale comporte trois petits grains Je vous salue Marie, un gros Notre Père et un crucifix.

Si on ne connaît pas celui qui a composé le chapelet des personnes agonisantes, ce dernier est une réponse sobre et profonde à la fois au désarroi face à la mort qui ne se situe pas dans un futur inconnu, mais elle est irrévocablement entrée dans le temps présent. L’auteur de ce chapelet a su trouver les mots pour donner à sa prière une force et une clarté étonnante.

3POURQUOI LE PRIER ?

Prier le chapelet des personnes agonisantes permet de saisir le bonheur d’être uni à Dieu au moment du passage vers la vie éternelle. Sainte Claire d’Assise l’exprime dans sa prière écrite à l’heure de sa propre mort. Pleine de gratitude, sa louange révèle la grande paix intérieure qui l’habitait au moment du passage vers l’au-delà :

« Va en paix, sans inquiétude, tu auras une bonne escorte. Car Celui qui te créa t’a sanctifiée. Car Celui qui te créa t’a envoyé l’Esprit-Saint. Il a toujours veillé sur toi, comme une mère veille sur son petit enfant qu’elle aime. Sois béni, ô Toi, Seigneur, Toi qui m’as créée ».

4COMMENT LE PRIER ?

On commence par le signe de croix. Ensuite, sur le crucifix on récite :

« Cœur Sacré de Jésus, que votre Règne arrive. »

Sur les gros grains, on dit :

« Mon Dieu, je crois en vous, parce que vous êtes la Vérité même,

j’espère en vous, parce que vous êtes tout puissant, bon et fidèle,

je vous aime de tout mon cœur, parce que vous êtes infiniment parfait,

je vous aime, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous. »

Sur les petits grains, on récite :

« Jésus, Marie, Joseph »

À la fin de chaque dizaine :

« Cœur compatissant de Marie, priez pour les affligés. »

À la fin du chapelet :

« Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon cœur et ma vie.

Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi à ma dernière agonie.

Jésus, Marie, Joseph, que j’expire en paix en votre compagnie !

Au nom du Père,

et du Fils,

et du Saint-Esprit.

Amen. »

5Castelbaljac et la Vierge Marie

Couturier, créateur, designer, Jean-Charles de Castelbajac conjugue avec originalité tous les arts dans ses œuvres. Son inspiration vient souvent de son éducation catholique. Il dessine des anges sur les murs parisiens, crée les chasubles de Jean Paul II pour les JMJ de Paris en 1997. En 2011, il crée une tenue pour la Vierge dans le cadre de l’exposition « Icône de mode » au Musée des Tissus de Lyon, consacrée à l’histoire du vestiaire de la Vierge Marie, érigée à l’occasion en icône de mode. Fidèle à son désir de rester « en lien avec le sacré », il a confié un jour qu’une partie de son inspiration venait notamment de la symbolique des couleurs dans le sacré.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
chapeletfin de vieMortrosaireVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement