Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 septembre |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Pékin 2022 : ces dix histoires inspirantes qui ont marqué les JO d’hiver

000_9YJ4HQ.jpg

AFP

Louis du Bosnet - publié le 19/02/22

Les JO de Pékin qui se sont achevés dimanche 20 février, ont été le théâtre d’anecdotes inspirantes mettant en lumière des athlètes parfois méconnus du grand public et aux histoires singulières, souvent bouleversantes en émotions. Retour sur ces faits marquants qui dépassent le simple cadre du sport.

1Kevin Rolland, le porte-drapeau miraculé

051_XxjpsgE007228_20220219_PEPFN0A001.jpg

Il a failli mourir le 30 avril 2019, victime d’une lourde chute à La Plagne. Hospitalisé à Grenoble dans un état grave, les médecins l’ont placé dans le coma plusieurs jours et est opéré du bassin. C’est depuis sa chambre d’hôpital, qu’il a appris la naissance de son premier fils Rio. A Pékin, ce miraculé a été désigné porte-drapeau de la délégation française avec Tessa Worley.

2Quentin Fillon Maillet, la revanche de 2018

043_KMSP_000652_0068.jpg

Avec ses 5 médailles (dont deux en or) décrochées en Chine, Quentin Fillon Maillet est le boss incontournable de cette équipe de France olympique. En 2018, il avait raté son olympiade, bouleversé par le cancer de son beau-père (décédé depuis) et celui de sa compagne, qu’elle a vaincu. «Avant de partir, ma copine m’a dit « Essaie de gagner pour moi, essaie de gagner pour mon papa ». Ça a été chose faite », témoigne-t-il aujourd’hui.

3Tess Ledeux, au nom du père

ledeux.jpg
Tess Ledeux

Médaillée d’argent en ski big air à seulement 20 ans, Tess Ledeux, cousine de Kevin Rolland, a eu la douleur de perdre son père, un an avant les Jeux Olympiques de Pékin. C’est lui qui lui avait transmis sa passion de la montagne et des grands espaces. « J’ai encore mon deuil à faire, mais je pense que c’est devenu une force supplémentaire. J’ai une petite étoile qui me porte tous les jours », dit-elle.

4Johan Clarey, un exemple de longévité

000_9YJ4HQ.jpg

Il repousse toutes les limites d’âges. Clarey, 41 ans, a illuminé ces Jeux en devenant vice-champion olympique de descente. Une juste récompense pour celui dont on loue l’hygiène de vie irréprochable. Le voici désormais plus vieux médaillé en ski alpin de l’histoire.

5Max Parrot, plus fort que le cancer

WEB2-MAXENCE-PARROT-AFP-066_DPPI_21022005_006-e1644268502516.jpg
Maxence Parrot, 7 février 2022.

Après sa médaille d’argent décrochée il y a quatre ans à Pyeongchang, Parrot a été contraint d’observer une parenthèse de six mois pour cancer du système lymphatique et encaisser les terribles séances de chimiothérapie liées au traitement. Le Canadien est devenu en Chine champion olympique de slopestyle.

6Erin Jackson, championne grâce à sa meilleure amie

051_XxjpseE009184_20220213_PEPFN0A001.jpg

Première afro-américaine sacrée en patinage de vitesse, Erin Jackson sait qu’elle peut remercier son amie Britanny Bowe. Celle-ci lui a gentiment cédé sa place à Pékin sur la distance de 500m, après que Jackson a raté l’épreuve de qualification. Une leçon d’altruisme dont Bowe a été récompensée puisqu’elle a obtenu la médaille de bronze olympique sur 1000m.

7Karen Chen, la robe porte-bonheur

C’est la propre mère de la médaillée d’argent olympique de danse sur glace par équipe Karen Chen qui lui a confectionné la robe du concours. « Elle a fait tout le travail, y a mis du sang , de la sueur et des larmes», a expliqué la patineuse sur Instagram. Une marque de soutien mais aussi et surtout d’amour qui a porté chance à Karen.

8Clément Noël, les larmes du surdoué du ski français

053_AR-KAITENKYOGIFURANSUJIN002.jpg

Auteur d’une deuxième manche dont on reparlera encore dans plusieurs décennies, Clément Noël s’est paré d’or en remportant l’épreuve de slalom. Une fois sa victoire acquise, le Vosgien, surdoué du ski, a littéralement fondu en larmes au micro de nos confrères de France Télévision. « Je ne sais pas si je le mérite plus qu’un autre », a-t-il lâché modestement en bas des pistes après son succès.

9Le duo Papadakis-Cizeron, l’art du rebond

043_KMSP_000633_0071.jpg

En 2018, Gabrielle Papadakis et Guillaume Cizeron s’étaient contentés de l’argent en raison d’une couture craquée au niveau de la robe, lors du programme court. Quatre ans plus tard, une fois la déception évacuée, le duo tricolore a mis les points sur les i. A la clé : une médaille d’or en danse sur glace et un record du monde.

10Michelle Gisin, la famille comme source d’inspiration

051_XxjpseE007941_20220217_PEPFN0A001.jpg

Championne olympique de combiné pour la deuxième fois, la Suissesse a fait depuis toujours, de sa famille sa source d’inspiration principale. « Mon frère et ma soeur sont mes modèles. J’adorais les regarder skier, j’ai toujours voulu faire les mêmes choses. Quand j’avais 5 ans je devais me lever à 6 heures du matin pour les accompagner sur des courses, je voulais absolument être avec les grands. Je pense que j’étais la plus grande fan des deux », confesse-t-elle. Sa sœur Dominique avait notamment été sacrée championne olympique de descente en 2014.

Tags:
jeux olympiquesskiSport
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement