Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le projet de nationalisation du Mont des Oliviers inquiète les chrétiens

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB2-MONT-DES-OLIVIERS-JERUSALEM-PUBLIC-DOMAIN.jpg

Public Domain

Mont des Oliviers (Jérusalem).

Agnès Pinard Legry - published on 22/02/22 - updated on 22/02/22

Le projet d’agrandissement du parc national des murs de Jérusalem qui doit inclure une large partie du Mont des Oliviers n’avancera pas "sans dialogue et échange avec toutes les parties prenantes", a indiqué ce lundi 21 février l’Autorité israélienne pour la Nature et les Parcs. Une annonce qui n’enlève pas l’inquiétude des Églises chrétiennes.

Haut lieu de pèlerinage des chrétiens, le Mont des Oliviers, qui appartient aux Églises chrétiennes, pourrait-il être prochainement nationalisé ? L’Autorité israélienne pour la Nature et les Parcs (INPA) avait fait part de sa volonté d’agrandir le parc national des murs de Jérusalem en incluant une large part du Mont des Oliviers. Un projet qui a suscité la colère et l’inquiétude des principales autorités chrétiennes à Jérusalem. « Il s’agit d’une mesure brutale qui constitue une attaque directe et préméditée contre les chrétiens de Terre Sainte, contre les Eglises et leurs vieux droits internationalement garantis dans la Ville Sainte », ont réagi le patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem, Théophilos III, le frère Francesco Patton, custode de Terre sainte et le patriarche arménien de Jérusalem, Nourhan Manougian, dans un courrier adressé le 18 février à la ministre israélienne de la protection de l’environnement, Tamar Zandberg.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a finalement fait savoir ce lundi 21 février qu’elle allait temporiser sur ce plan controversé d’élargissement du parc national sur des terres propriétés de l’église à Jérusalem-Est. « L’INPA n’a pas pour l’instant l’intention de faire avancer ce projet dans les conseils de planification et le projet ne sera pas discuté sans dialogue et échange avec toutes les parties prenantes appropriées, y compris les organismes religieux locaux, concernant la meilleure voie à suivre pour préserver ce site unique », a annoncé l’organisme dans un communiqué.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
israelminorites religieusesTerre sainte
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement