Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Et si toutes les communes de France se trouvaient une jumelle en Ukraine ?

Eglise Saint-Gall de Niedermorschwihr (Rhin)

© SubstanceTproductions - shutterstock

Eglise Saint-Gall de Niedermorschwihr (Rhin)

Agnès Pinard Legry - publié le 01/03/22

Parce que la population ukrainienne est actuellement durement éprouvée, l’Œuvre d’Orient lance un appel aux maires de France afin qu’ils puissent jumeler les communes françaises avec les communes ukrainiennes.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Les quelque 44 millions d’habitants que compte l’Ukraine se trouvent aujourd’hui dans une situation particulièrement dramatique. Alors que l’offensive russe progresse, l’Œuvre d’Orient a lancé un appel afin que « la population ukrainienne puisse ressentir la proximité de tous ». « L’Œuvre d’Orient appelle les maires de France à jumeler les communes françaises, quelle que soit leur dimension, y compris de village à village, avec des communes ukrainiennes, si ce n’est déjà fait », a communiqué son directeur, Mgr Pascal Gollnisch.

Concrètement, l’association se propose d’aider les maires pour les premières prises de contact. « Il appartiendra ensuite à chaque commune de déterminer le visage concret de ces jumelages », précise l’association. Ce jumelage des communes françaises aux communes ukrainiennes s’inscrit dans un ensemble d’initiatives de solidarité d’ordre financier (dons, mise en place de fonds d’urgence…) mais aussi d’ordre symbolique (affichage de drapeaux ukrainiens…) et spirituel (messe, veillée de prière…).

Tags:
conflitRussieUkraine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale