Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 septembre |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le dimanche du Pardon, une belle tradition orthodoxe

web3-forgive-forgiveness-women-hug-cry-shutterstock_627402740-por-antonio-guillem-ai

© Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 05/03/22

Le dimanche qui précède le début du Carême orthodoxe, cette année le 7 mars, est appelé le dimanche du Pardon. Durant cette journée, il est coutume d’offrir et de demander pardon à son prochain pour entrer en Carême le cœur pur.

Avant d’entrer en Carême, ce lundi 7 mars, les orthodoxes célèbrent le dimanche du Pardon. Durant les vêpres, le prêtre ainsi que les fidèles se prosternent les uns devant les autres pour demander pardon et s’offrir un baiser de paix tandis que le chœur entonne une dernière fois les stichères de Pâques.

Cette ancienne tradition est venue des moines égyptiens. Pendant le Carême, ils se dispersaient dans le désert afin de vivre dans la solitude et dans la prière pendant 40 jours, à l’image de Jésus. Certains d’entre eux ne revenaient jamais du désert, alors avant de partir ils demandaient pardon les uns aux autres pour toutes les offenses volontaires et involontaires, comme avant la mort. Avec le temps, ce rite a été généralisé dans toute l’Église orthodoxe. Ce dimanche, lors de l’office, on lit aussi l’évangile de saint Matthieu dans lequelle Jésus appelle au pardon : « Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes » (Mt. 6, 14-15). 

Ce jour-là, il est coutume de dire à son prochain : « Pardonne-moi pour tout! », « Pardonne-moi si je t’ai contrarié involontairement ». Et la réponse est généralement la suivante : « Dieu pardonne, et je pardonne ! ». Demander pardon en paroisse ou en famille ce dimanche permet d’entrer en Carême avec une âme et un cœur pur. Cela aide aussi à se concentrer sur sa vie spirituelle et se préparer à la Résurrection du Christ. 

Tags:
CarêmeOrthodoxesPardon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement