Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le carême, un temps pour sortir de la « léthargie intérieure »

WEB2-PRAY-WOMAN-shutterstock_1694507146.jpg

Shutterstock I fizkes

I.Media - publié le 13/03/22

Pendant le carême, "Dieu veut nous réveiller de notre léthargie intérieure", a lancé le pape François lors de l’Angélus du 13 mars 2022. Il a recommandé de ne pas terminer la journée sans "prier un peu avant de dormir".

Méditant sur l’Évangile de la Transfiguration, le pape François s’est étonné ce dimanche 13 mars de la « somnolence » qui gagne les apôtres à un moment crucial. Ce sommeil « hors de propos », a-t-il fait remarquer, ressemble « à beaucoup de nos somnolences qui nous viennent à des moments importants ».

Garder son cœur « éveillé »

François a alors cité la difficulté de la prière du soir ou des échanges en famille, « après une journée remplie de mille courses et occupations ». « Nous voudrions être plus réveillés, attentifs, participer plus, ne pas perdre d’occasions précieuses, mais nous n’y parvenons pas », a-t-il souligné.

Pour « surmonter la fatigue du corps » et garder son cœur « éveillé » ? L’évêque de Rome a préconisé de « ne pas éteindre la lumière sans se mettre à la lumière de Dieu ». En effet, celle-ci « nous montre les choses de façon différente ; elle nous attire, elle rallume le désir et la force de prier, de regarder en nous et de dédier du temps aux autres ».

Lorsque nous n’y parvenons pas nous devons dire à l’Esprit saint : “Aide-moi : je veux rencontrer Jésus, je veux rester attentif, éveillé.”

Concrètement, il a conseillé de se laisser « surprendre » en ouvrant l’Évangile ou de s’émerveiller devant « l’amour fou de Dieu » en regardant le Crucifix. Et « lorsque nous n’y parvenons pas, a ajouté le Pape, nous devons dire à l’Esprit saint : “Aide-moi : je veux rencontrer Jésus, je veux rester attentif, éveillé” ».

[En images] Quand les saints nous expliquent l’importance de la prière :

Tags:
angelusCarêmePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement