Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 07 octobre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : « Au nom de Dieu, je vous le demande : arrêtez ce massacre ! », supplie François

Papież Franciszek

VINCENZO PINTO/AFP/East News

Anna Kurian - publié le 13/03/22 - mis à jour le 13/03/22

"Au nom de Dieu, je vous le demande : arrêtez ce massacre !" s’est écrié le pape François avec véhémence lors de l’Angélus du 13 mars 2022, soutenu par les applaudissements de la foule place Saint-Pierre. Il a appelé à mettre fin à cette "inacceptable agression armée" en Ukraine.

Après la traditionnelle prière de midi à la Vierge Marie, le pape François s’est affligé dimanche 13 mars que la ville qui porte son nom, Marioupol, soit devenue « une ville martyre de la guerre épouvantable qui est en train de dévaster l’Ukraine ». Alors que les bombardements ont touché un hôpital pédiatrique de cette cité portuaire du sud-est du pays, iI a condamné « la barbarie du meurtre d’enfants, d’innocents et de civils sans défense ».

Intensifier la prière pour la paix

Pour le chef de l’Église catholique qui a exprimé sa « douleur », « aucune raison stratégique ne tient ». La seule issue est de miser « avec décision sur les négociations », a-t-il martelé, demandant aussi des couloirs humanitaires « effectifs et sûrs ».

Unissant sa voix « à celle des gens ordinaires qui implorent la fin de la guerre », l’évêque de Rome a une nouvelle fois appelé à écouter « le cri de ceux qui souffrent », et à « cesser cette inacceptable agression armée avant qu’elle ne réduise les villes à des cimetières ».

Depuis sa fenêtre du palais apostolique, le pape François a plaidé la cause des réfugiés, saluant « le grand réseau de solidarité qui s’est formé ». Il a aussi demandé à toutes les communautés diocésaines et religieuses d’intensifier leur prière pour la paix.

Prier pour que Dieu convertisse les cœurs à une ferme volonté de paix.

« Dieu est seulement le Dieu de la paix, pas le Dieu de la guerre, et celui qui approuve la violence en profane le nom », a déclaré François, avant d’inviter la foule à prier en silence « pour que Dieu convertisse les cœurs à une ferme volonté de paix ».

Depuis le début de la guerre, le pape et le Saint-Siège multiplient les appels et les gestes pour l’Ukraine, en offrant, comme l’a rappelé le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin le 12 mars, « la totale disponibilité du Saint-Siège pour tout type de médiation ».

[En images] Dans l’horreur du conflit en Ukraine, des fragments d’espérance :

Tags:
angeluspaixPape FrançoisPrièreUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement