Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Carême 2022 : Le pèlerinage dans le couloir de Valérie

UNE-Serie-Careme-2022-16.jpg

Fred de Noyelle / Godong

Mathilde de Robien - publié le 31/03/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Fruit du confinement. L’idée est née en février 2021, alors que la France entrait dans sa troisième période de confinement en raison du variant britannique du Covid-19. Valérie, 49 ans, n’avait jusque-là jamais fait de pèlerinage. Confinée durant le Carême, elle a eu l’idée de marcher… dans son couloir, et a parcouru ainsi, chapelet en poche, pas moins de 158 km, la distance qui sépare Nazareth de Bethléem. Une manière de marcher avec Marie enceinte et Joseph, qui ont pris la route pour se faire recenser à Bethléem. Pour donner une autre dimension à son pèlerinage, elle s’est appuyée sur une retraite d’un mois proposée par les Petits Frères de Marie (La Cotellerie) intitulée « Le Rosaire dont vous êtes le héraut » disponible sur Hozana. Une retraite dont les méditations, écrites par le Frère Ronan Blouin, sont accessibles dans le livret « Voici ma Mère et mes Frères, méditations bibliques sur le Rosaire » (Le Serviteur).

« Ces méditations sont très vivantes, elles retracent la vie de Jésus et de Marie au fil des mystères du rosaire. J’avais vraiment l’impression de cheminer aux côtés de Marie, Joseph et Jésus ! », confie-t-elle. Heureuse de son expérience qui l’a rapprochée du Seigneur, elle a recommencé à marcher cette année, « Bible dans une main et chapelet dans l’autre ». Elle qui avait prévu, ayant moins de temps libre que l’année dernière, de marcher 65 km (la distance entre Nazareth et le Lac de Tibériade), elle avait déjà atteint son objectif à la mi-carême. Elle continue donc à marcher dans les pas de Jésus depuis son couloir, le soir en rentrant du travail. Mère d’un enfant de 12 ans, AESH (accompagnante d’élève en situation de handicap) en région parisienne, elle a même créé une page Facebook « En pèlerinage dans mon couloir, chapelet en poche » pour partager son expérience et pourquoi pas, faire des adeptes.

Tags:
CarêmeChapeletrosaire
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement